Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
TRAVERSEES de Guillaune DE CHASSY :

   Guillaume  DE CHASSY  nous propose avec Traversées un projet musical original conjuguant jazz et musique classique  à travers  l’enregistrement de son concerto pour piano et orchestre  couplé avec des pièces pour piano du compositeur catalan Frédéric MONPOU. 

   DE CHASSY parvient à conjuguer le langage de la musique classique et celui du jazz dans un montage qui permet de faire coexister la rigueur et la libre improvisation. Dans ce concerto les parties d’orchestre sont entièrement composées selon les règles classiques mais en revanche les parties piano sont improvisées selon les règles du jazz. Il reprend là une vieille tradition classique qui laissait au XVII eme siècle des parties instrumentales improvisées, tradition qui s’est perdue par la suite au profit d’un plus grand formalisme.

   Ce concerto est par ailleurs, composé sur un mode pluriel puisque DE CHASSY a composé les mouvements 1, 4 et 5 mais il nous propose aussi une relecture du folklore musical bulgare dans le mouvement 2 et d’une sonate pour piano de Schubert dans le mouvement 3.

   La répartition des instruments dans ce concerto est calquée sur celle du 23 eme concerto pour piano de Mozart mais en revanche Guillaume de CHASSY a renoncé à intégrer batterie et contrebasse dans l’orchestre, ces deux instruments se mariant difficilement avec un ensemble classique.

   Plutôt que de cantonner l’orchestre à une fonction décorative comme s’est souvent le cas dans les projets de jazz dit symphonique, il a voulu privilégier de véritables échanges   laissant s’exprimer ici la clarinette, là le basson.

   Les pièces tirées de l’oeuvre du musicien catalan MONPOU nous plongent dans un univers mystique et poétique, c’est aussi un hommage  envers un compositeur qui a bouleversé DE CHASSY. Le compositeur barcelonais aujourd’hui disparu nous surprend par la sobriété de son propos musical allié à une intensité que l’orchestre de Dijon Bourgogne a su rendre avec talent.  L’écriture de Musica Callada elle même très ouverte laisse à l’orchestre un vaste champ d’expression tout en respectant la partition du compositeur barcelonais.

   Notons que Traversées est dédié à la pianiste Brigitte Engerer disparue en 2012 et avec laquelle Guillaume DE CHASSY a collaboré pendant quatre années et qui reste pour lui une source vive d’inspiration.

  Traversées porte bien son nom et nous propose un voyage surprenant, voluptueux et coloré qui ne manquera pas d’intéresser tous les mélomanes curieux d’expériences musicales originales  à la croisée de différentes cultures.

ARCHIBALD PLOOM (2013)

© Culture-Chronique -                                                   -

--   Le Facebook d'Archibald Ploom

--   Les chroniques musicales Culture-Chronique  

--   Le classement littéraire CULTURE CHRONIQUE

--   S'inscrire à la Newletter

 

 

Partager cette chronique:
Toutes Nos Chroniques
Rechercher par Auteur :