Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
SEANCE 85 : LE CAUCHEMAR :

Moi qui ne me souviens jamais de mes rêves  cette nuit j’ai fait un cauchemar....

J'ai rêvé que j'étais invitée dans une grande bibliothèque pour  parler de mes romans.

Il y avait beaucoup de monde…

Ensuite pour repartir je me trouvais embarquée dans un bateau avec des journalistes et des photographes qui ne voulaient pas que je m'assoie avec eux, sous prétexte que je n'allais leur servir à rien, ils voulaient me faire monter dans des bateaux annexes où les gens étaient déjà installés. Mais j’ai désobéi et  me suis assise quand même avec eux.

C'était la guerre, il y avait des bombes qui tombaient tout  autour  du bateau et des morts…

Je me suis retrouvée ensuite sur une plage avec quelqu'un, je ne me souviens pas qui, j'étais légèrement blessée à la jambe.

Une jeep s'est arrêtée, un officier m'a visée.  Il a dit qu’il allait me tuer et j'ai répondu en anglais :

 « Je suis écrivain si vous me tuez qui vous fera rêver après la guerre ? » La jeep est repartie et je me suis réveillée !

Elle secoue la tête avant d’ajouter :

Intéressant, très intéressant et vous qu’en pensez vous ?

Comment interprétez vous ce cauchemar ?

Je cherche des réponses :

La guerre : sans doute par rapport à la guerre d’Algérie qui hante mon passé comme un fantôme dont personne ne parlait jamais chez moi.

La mort, celle qui rôde partout où se trouve la vie.

Et puis l’écriture qui sauve de la mort, qui donne une identité, une fonction, une mission,  un pouvoir … qui fait rêver.

La boucle est bouclée.

Le cauchemar finit comme un rêve merveilleux où je suis celle qui porte le rêve aux autres.

J’aime la fin !

ALICIA RAHO  

© Culture-Chronique -                                               -

--   Lire la séance suivante

--   Relire le feuilleton des séances depuis le début

--   Classement Romans CULTURE CHRONIQUE

--   Le site de l'illustratrice

--   Le Facebook d'Alicia RAHO

--   S'inscrire à la Newletter

 

Partager cette chronique:
Toutes Nos Chroniques
Rechercher par Auteur :