Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
LA FEMME À LA CLÉ de Vonne VAN DER MEER :

Bob est mort, subitement, sans prévenir ! Il partageait la vie de Nettie depuis de nombreuses années et ensemble ils avaient fondé une famille. Les enfants avaient grandi et quitté le cocon familial et tous les deux coulaient des jours heureux.  Mais aujourd’hui Nettie est seule, désemparée. Au fil des mois, à l’absence est venue s’ajouter un cruel manque d’argent qui l’oblige à repenser sa vie. Alors qu’elle n’a pratiquement jamais travaillé à l’extérieur, elle doit désormais se résoudre à chercher un emploi. Mais lequel ?

La seule activité qu’elle a vraiment appréciée dans sa brève carrière d’institutrice est de faire la lecture. Mais lectrice n’est pas un métier ! Et pourquoi pas ? Nettie devenue audacieuse, décide de se lancer ce défi. Mais attention, au préalable elle se fixe des règles qu’elle ne devra en aucun cas transgresser.

Tout d’abord, ne rien dire à ses enfants. Ils risqueraient de la dissuader de réaliser ce projet fantasque.

 Ensuite, pour trouver des « clients », rédiger une petite annonce claire et précise en écartant toute interprétation ambigüe.

«  Femme, 59 ans, d’apparence maternelle, hanches larges, voix agréable, vient vous border et vous faire la lecture avant que vous vous endormiez. Discr.assurée. intentions sexuelles totalement exclues ».

L’annonce est passée, il suffit d’attendre. On ne peut pas dire que les clients affluent et pourtant certains, probablement intrigués, commencent à se manifester. Nettie s’empresse de sélectionner les propositions recevables, elle va donc pouvoir, non sans crainte mais pleine d’enthousiasme, commencer son activité.

Comment Nettie va-t-elle parvenir, au fil des pages, à redonner confiance à la petite Renée et l’aider à se débarrasser d’un fardeau bien trop lourd ? Et le séduisant Mike, même s’il la met involontairement mal à l’aise, réussira-t-elle par le choix de ses histoires à lui donner de l’assurance ? Pour Olivia, c’est une autre affaire et à ses dépens, Nettie apprendra que ce métier de lectrice à domicile peut aussi apporter son lot de frayeurs.

Vous l’aurez compris, c’est un véritable ravissement que de tourner les pages des nombreux livres de ce roman et d’accompagner Nettie au chevet de ses drôles de « clients ».

 

SYLVIE LAVAINE (2013)

© Culture-Chronique --                                                

--  Le classement Romans Culture-Chronique 

--  Les chroniques littéraires Culture-Chronique

--  S'inscrire à la Newletter

--  Le groupe Facebook CULTURE CHRONIQUE

--  La communauté Facebook CULTURECHRONIQUE

--  Le twitter CULTURE CHRONIQUE

 

Partager cette chronique:
Toutes Nos Chroniques
Rechercher par Auteur :