Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
DANS LE GRAND CERCLE DU MONDE de Joseph BOYDEN :

   Joseph BOYDEN, après la publication  de ses deux premiers romans « Le Chemin des âmes » et « Les Saisons de la solitude » qui l’ont placé parmi les meilleurs stylistes d’Outre Atlantique, confirme son statut avec son « Dans le Grand Cercle du Monde »,  roman historique qui nous entraîne dans cette contrée  lointaine qu’on appelait alors la  Nouvelle-France. Nous sommes au XVIIème siècle et les premiers Jésuites français arrivent en terre huronne pour évangéliser les Indiens. Parfaits auxiliaires de la colonisation  ils n’hésitent cependant pas à mettre leur vie en danger car les terres du Nord de l’Amérique restaient souvent hostiles.  Nous marchons alors dans les pas d’un jeune prédicateur qui découvre les Hurons : « Ils sont beaux. Je ne peux pas le nier.  J’écris tout cela dans le carnet relié que je serre dans ma soutane. C’est l’un des rares objets de réconfort que je possède. Apporter Jésus Christ à ces gens est l’une de mes missions. Rendre compte de mes découvertes au Père supérieur à Québec, lequel les transmettra ensuite en France, en est une autre. En définitive, je raconte mes voyages, mes luttes et mes souffrances afin, Seigneur, de Vous glorifier. Je mourrai pour Vous si telle est Votre volonté. »  Mais la mission d’évangélisation est d’abord le fruit d’une rencontre avec les Hurons qui provoque aussi un choc des cultures pour le jeune homme : « Ces sauvages n’ont aucune pudeur. Quand les feux brûlent et qu’il fait chaud, les enfants courent tout nus dans la maison-longue et les femmes se dénudent jusqu’à la taille. Les hommes se promènent souvent vêtus d’un simple pagne et j’ai vu des couples qui n’étaient manifestement pas mariés s’étreindre avant de s’éclipser. Avec l’éclat  des feux, l’épaisse fumée, les grognements primitifs des amours , les rires des enfants, les jacasseries dans cette langue que j’ai tant de mal à maîtriser, je pourrais me croire dans l’un des cercles de l’Enfer de Dante. »

A travers le tissu de ses racines amérindiennes, écossaises et irlandaises, Joseph BOYDEN met en évidence les endroits où le maillage d’une étoffe culturelle vient en croiser une autre.  Il sait aussi décrire avec minutie ces lieux d’une beauté pure au milieu desquels vivaient les tribus indiennes. Pour les Hurons le missionnaire est un « Corbeau » qui soulève autant d’inquiétude que de curiosité.                                                                                Le destin de l’homme à la soutane  - qui voit les Indiens comme des pêcheurs infatigables vivant sous la coupe de Satan - va bientôt croiser celui d’un chef huron mais aussi celui d’une jolie prisonnière iroquoise Chutes-de-Neige.  Le récit coule comme une rivière chargée des dernières fontes de neige. Il  charrie  la vie des hommes,  des rencontres improbables, l’amour et la haine et  tous ces noms  merveilleux et surprenants  que nous découvrons au fil des pages et qui s’attachent à des êtres qui vivaient autrefois dans la simplicité de la nature : Petite Oie, Oiseau,  Grands Arbres, Dort-Longtemps, Porte-une-Hache, Renard, Chutes-de-Neige…  Magnifique roman  qui  nous plonge dans un monde  englouti par l’histoire où les vainqueurs – pétris de principes mercantiles et persuadés de la supériorité  de leurs convictions religieuses – détruisirent le fragile équilibre entre les hommes. Joseph BOYDEN  a su donner à son œuvre  la puissance d’une grande fresque historique sans se détacher jamais des destins individuels. Comment ne pas croire que ce qui se déroula alors n’a pas été le début  d’une erreur  qui mena l’occident au bord d’un nouveau précipice.    

 ARCHIBALD PLOOM 

 © Culture-Chronique --                                                

--  Le classement Romans CULTURE CHRONIQUE 

--  Les chroniques littéraires Culture-Chronique

--  S'inscrire à la Newletter 

--  Le groupe Facebook CULTURE CHRONIQUE

--  La communauté Facebook CULTURECHRONIQUE

-- Le groupe Twitter CULTURE-CHRONIQUE

Partager cette chronique:
Toutes Nos Chroniques
Rechercher par Auteur :