Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
LA NUIT EN VERITE de Véronique OLMI :

 Enzo, jeune pré adolescent, vit seul avec sa mère dans un quartier chic de Paris. Il n'est pas pour autant issu de famille aisée, loin  s'en faut! Sa mère, Liouba,  jeune femme célibataire, obéit  sans discussion à ceux qu'elle appelle "mes patrons". Elle partage avec son fils une minuscule pièce de ce grand appartement pourtant très souvent déserté par ses riches propriétaires. Enzo va naturellement à l'école du quartier dans lequel il réside , ce qui fait la fierté de Liouba qui souhaite le meilleur pour son fils. Mais est il si simple d'être accepté dans un milieu social si éloigné du sien? Enzo a du mal à comprendre ce qu'il lui arrive. C'est l'apprentissage de la vie, la prise de conscience des différences et son lot de rejets. Il s'interroge sur ce qu'il est et suscite. En plus d'être un enfant d'une famille pauvre et d'origine étrangère, Enzo est gros. Comme si le poids de ses souffrances n'était pas assez lourd à porter, il  est en plus en quête de son identité. D'où vient il? Qui est ce père que sa mère refuse systématiquement de lui parler?

Il semble cumuler tous les handicaps qui le conduisent droit à l'exclusion. Mais Enzo est très attaché à sa mère et même s'il rêve de quitter cette école prestigieuse et les gamins qui la fréquentent, il ne doit pas décevoir Liouba. Quoi qu'il fasse, quoi qu'il pense, demain Enzo retournerait en classe. Et il n'y avait aucun moyen d'échapper à cet enfer.

Et comme Liouba ne doit pas savoir que son fils souffre dans son corps et sa tête, il va  choisir l'évasion et essayer aussi de lui offrir des conditions de vie plus décentes. Une évasion toute relative, certes, mais la pensée permet d'effectuer de très beaux voyages quand on n'a pas la chance de pouvoir se les offrir. La nuit est propice à ses échappées folles et gratuites et Enzo ne s'en prive pas.

La dure réalité de la vie va pourtant le rattraper, les enfants du collège ne manquent pas d'imagination et de cruauté pour lui faire endurer les pires horreurs. Comment continuer à faire vivre sa mère dans l'illusion et la protéger quand les plaies sont visibles et béantes? Alors les puissants vont s'en mêler, eux qui  étaient jusqu'a présent sourds et aveugles, vont essayer de couper les liens les plus solides. Mais c'est sans compter sur la détermination et l'imagination d'Enzo! Plus rien désormais ne le retient , il s'enfuit , il quitte cet univers aseptisé mais sans chaleur dans lequel on a tenté de le confiner. L'évasion cette fois  est bien réelle, il faut qu'il aille là où son destin le conduit avant d'aller retrouver la seule personne importante de sa courte existence. 

SYLVIE LAVAINE

-- Acheter le roman sur MALIBRAIRIE.COM  

 © Culture-Chronique --                                                

  Le classement Romans CULTURE CHRONIQUE 

--  Les chroniques littéraires Culture-Chronique

- -  S'inscrire à la Newletter 

--  Le groupe Facebook CULTURE CHRONIQUE

--  La communauté Facebook CULTURE CHRONIQUE  

 --  Le twitter CULTURE CHRONIQUE

Partager cette chronique:
Toutes Nos Chroniques
Rechercher par Auteur :