Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
L'EMPEREUR DU SAHARA de Philippe DI FOLCO :

Philippe Di Folco a toujours apprécié les personnages hors normes, les imposteurs, les aventuriers stevensoniens qui  prolongent indéfiniment des épopées impossibles qui les mènent généralement à leur perte.  A ce titre son dernier roman Lavomatic, vaut le détour… 

Dans sa dernière biographie intitulée L’empereur du Sahara il nous propose le portrait de Jacques Lebaudy, richissime héritier de l’une des plus importantes fortunes sucrières françaises qui va consacrer la seconde partie de sa vie  à une quête inexorable qui le précipitera vers une fin tragique, abattu par sa compagne dans une maison de 52 pièces à Long Island.  Mais avant d’être inhumé le 17 janvier 1919 dans le petit cimetière de l’église Saint Bridget, comté de Nassau, état de New York, il aura vécu une vie pleine de tumulte, de rêves fracassés et d’ambitions démesurées.

Philippe Di Folco nous propose une biographie sur le mode de l’enquête, documents à l’appui,  dévoilant progressivement  la personnalité de ce merveilleux voyageur que fut  Jacques Labaudy.  Merveilleux mais aussi profondément mégalomane au point de s’accaparer un petit morceau d’Afrique au cap Juby dont il se décrètera empereur tentant même de faire reconnaître sa conquête par le pape et le roi d’Espagne.   Il  faut dire que la fortune considérable  de Lebaudy – un héritage de près de 250 millions de francs-or  - va l’aider  à transformer ses rêves en réalité. 

   Le style précis et alerte de de Di Folco nous plonge dans les méandres d’une existence que la presse de l’époque a beaucoup décriée et galvaudée parce qu'il était considéré comme un héritier  inconséquent et infantile par l’opinion.

  Jacques Lebaudy  a tiré  un jeu très favorable à sa naissance le 13 mai 1868 à Paris.  Il jouera chaque carte dans une partie où il perdra beaucoup mais il aura été le maître de son destin jusqu’à ce qu’une balle lui coupe définitivement le souffle et réduise son empire au périmètre de sa tombe.

  Cette biographie qui s’ajoute à l’oeuvre Di Folcienne nous dévoile une personnalité à la fois bien française dans les passions de son temps mais finalement universelle dans ses aspirations. 

ARCHIBALD PLOOM

 © Culture-Chronique --                                                

- -       Acheter l'ouvrage sur MALIBRAIRIE.COM 

--  Le classement Romans CULTURE CHRONIQUE 

--  Les chroniques littéraires Culture-Chronique

--  S'inscrire à la Newletter 

--  Le groupe Facebook CULTURE CHRONIQUE

--  La communauté Facebook CULTURECHRONIQUE

 -- Le groupe Twitter CULTURE-CHRONIQUE 

Partager cette chronique:
Toutes Nos Chroniques
Rechercher par Auteur :