Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
LE CRÉPUSCULE DU MERCENAIRE d' André FORTIN :

 Le Chat Ponsard” avait été récemment salué par les amateurs de roman noir. André Fortin récidive avec “Le crépuscule du mercenaire” où l’on retrouve ce style si sombre aiguisé sur la meule de l’Histoire. 

   Cette fois Fortin passe à l’international  mêlant  l’univers des voyous à celui des barbouzes, les petites magouilles et la grande histoire.  Il y a quelque chose de tout à fait réjouissant à patauger au milieu de la crasse d’Etat à l’époque de la Françafrique des années 80-90 quand François Mitterrand avait oublié les idéaux  de la gauche au profit d’un réalisme post colonialiste  qui aurait fait frémir Machiavel en personne. La gangrène colonialiste a pourri le personnel politique de la France des droits de l’homme  jusqu’à nos jours, entraînant avec elle toutes les administrations  du pays. 

   Fortin nous entraîne dans les arcanes des tripatouillages des services secrets français de l’époque. Les valises de billets se promènent entre Paris et les capitales africaines, valse de l’argent sale  et de la raison d’Etat orchestrée par un colonel de la DGSE habitué aux roublardises et aux magouilles politico-mafieuses.  Ajoutez un petit voleur à la tire, un vieux barbouze expérimenté, sa jolie maîtresse et un petit juge fouineur et vous avez tous les ingrédients  d’un roman noir où les individus ne pèsent guère face aux intérêts  qu’on dit “supérieurs”.

  Parfois la machine de la crapulerie se grippe et la vérité se met à suinter  par tous les  pores du grand corps d’Etat malade. Mais la vérité prend des chemins qui ne regardent qu’elle, les juges savent parfois la mettre au monde. André Fortin le sait, lui qui fut pendant des années l’un de ces petits juges un peu trop curieux. Sans doute l’expérience quotidienne de la justice a-t-elle donné à l’écrivain ce surcroît de réalisme  qui fait de ce “Crépuscule” une vraie réussite.

ARCHIBALD PLOOM

 © Culture-Chronique --                                                

- -      Commander l'ouvrage chez un vrai libraire

--  Les chroniques littéraires Culture-Chronique

--  S'inscrire à la Newletter

--  La communauté Facebook CULTURECHRONIQUE  

--  Le twitter CULTURE CHRONIQUE 

   

Partager cette chronique:
Toutes Nos Chroniques
Rechercher par Auteur :