Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
IF THE KIDS : I NEED SOME COMPANY :

 Le titre  « Life is Now »  de If the Kids  avec Alexa Chung a fait le tour du monde  dans la pub pour le parfum « Joy of Pink » de Lacoste. C’était évidemment un très bon signe pour ce groupe français.  Leur dernière production « I Need Some Company »  recèle lui aussi  une jolie pépite intitulée « Set You Free » qui risque fort de passer à l’international plus vite que la vitesse de la lumière. Incroyable déferlante de son sur un beat d’enfer, le titre possède  l’attractivité  pop et l’efficacité electro qui décoifferait  toute la garde royale  de Buckingham Palace.

   Si vous demandez  d’où peut bien provenir  le nom du groupe, les plus anciens se souviendront peut-être de l’un des titres phares  du groupe punk Shame 69 : “If the kids are united then we’ll never be divided” dont on peut deviner qu’il est lui même inspiré par  le fameux «The Kids Are Alright »  des non moins célèbres Who… L’opération a consisté  à retrancher les trois premiers  mots de  l’hymne punk et « If the Kids » était né.  

Brice Montessuit le fondateur du groupe  possède une solide culture musicale et un don particulier pour les compositions fraîches et pleines de ressort. Notre DJ est finalement plus britannique que frenchie, il nous propose une synthèse ambitieuse mêlant electo, pop et rock qui peut s’étendre parfois jusqu’aux rives du punk.  Le groupe compte  trois autres membres dont la chanteuse Mademoiselle Marine  qui se glisse dans la langue de la prude Albion avec autant de suavité langoureuse  qu’Annie Lennox. C’est  un atout certain pour ce groupe  inventif et une pointe provocateur.  L’auteur du groupe – Gene Barbe -  est britannique et il fournit des textes sur mesure à Mademoiselle Marine  qui pour le coup  prend une dimension  toute anglo-saxonne.  Avec ce nouveau EP  de 5 titres « If the Kids » démontrent des qualités qui font de ce groupe bien plus qu’une formation hexagonale.  Si « Set You Free »  est un  titre hors norme promis à un destin  sans doute planétaire, « I Need Some Company », « On The Run », « Pigs Fly Feat » - reprise du titre «  » du EP précédent -  propose des traitements musicaux ambitieux, intelligents et pleins d’humour.  On met carrément ce CD, inspirant et festif,  en boucle.  On franchit le mur du son  en dansant, emporté par la  joie communicative de ces titres enivrants et stimulants. 

   « If the Kids »  est un groupe d’esthètes qui sort des sentiers rebattus du style electro s’égarant trop souvent sur des autoroutes embouteillées par des kilomètres de camions-citerne transportant une immonde soupe commerciale.  L’EP  « I Need Some Company » prouve que l’on peut proposer une electro grand public  inventive et groovy.  Si les influences du groupe sont fondamentalement anglo-saxonnes, elles sont finalement au service d’une French Touch  ambitieuse  et créative qui  sait s’exporter. 

ARCHIBALD PLOOM 

© Culture-Chronique -                                                   -

--   Le Facebook d'Archibald Ploom

--   Les chroniques musicales Culture-Chronique  

--   S'inscrire à la Newletter

--  Le groupe Facebook CULTURE CHRONIQUE

--  La communauté Facebook CULTURECHRONIQUE

Partager cette chronique:
Toutes Nos Chroniques
Rechercher par Auteur :