Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
NOIR EST MON DOUBLE de ROSTO :

   Magali Sablon  a disparu. Elle a été kidnappée depuis plusieurs mois. Son ravisseur présumé, Jean Christophe Rombeux, est étrangement exécuté le jour même de son arrestation. Qui a commis ce meurtre?      
    Sam Volopian, lieutenant de police à l'office central chargé des disparitions de personnes, était mandaté pour enquêter en binôme avec le capitaine Rächer, en mission d'observation pour six mois. Ce dernier disparaît le lendemain de l'assassinat et, après vérification, il s'avère qu'il avait falsifié  son identité pour infiltrer la police. Il est donc, très vite, considéré comme le meurtrier de Rombeux. Cette affaire provoque des remous dans les plus hautes sphères de la police, mais elle est toutefois vite étouffée. Sam Volopian est prié d'oublier le faux Hermann Rächer et la petite Magali Sablon. Mais Sam Volopian a de très bonnes raisons de ne pas lâcher prise. Contre la volonté de sa hiérarchie, il continue clandestinement ses investigations pour confondre celui qui l'a trompé et si possible retrouver vivante la petite Magali.
    De son côté, secrètement, Alexander Von Niemand alias Herman Rächer  est animé par la même envie de retrouver cette petite fille . Pourquoi cette gamine a t-elle disparu sans laisser de traces? Que se cache t-il derrière ce mystère?  
   Dès les premières pages de " Noir est mon double", le ton est donné. L'atmosphère est angoissante. Les deux enquêtes menées en parallèle sont tout aussi troublantes et les révélations distillées au fil des pages sont surprenantes et écœurantes.
     La course contre la montre est lancée à travers toute l'Europe. Les deux rivaux vont ils réussir leurs missions? 

SYLVIE LAVAINE  

 Archibald PLOOM 

© Culture-Chronique --                                                

--  Les chroniques littéraires Culture-Chronique

--   S'inscrire à la Newletter  

--  Le twitter CULTURE CHRONIQUE   

Partager cette chronique:
Toutes Nos Chroniques
Rechercher par Auteur :