Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
CARNET 99 : LES LIVRES DE VACANCES EXISTENT-ILS ? :

 Il est des périodes de la vie d’une lectrice qui ressemblent à des vacances. Je dis ressemblent car un vrai lecteur ne prend jamais congés de ses livres. Les vacances sont même un moment de plein emploi livresque. C’est pourquoi, j’ai toujours un peu de mal avec le concept de livre de vacances. Il sous-entend trop souvent lectures divertissantes, légères, qui ne laissent pas de traces. Est-ce vraiment judicieux de choisir ce type de livres au moment où notre esprit est le plus libre, reposé, bref, le plus apte et qu’il dispose de temps pour assimiler ? On ne devrait pas se tromper en bouclant son bagage : lire quelque chose d’essentiel n’est pas triste ! Cela stimule, ouvre, décale. Si j’étais libraire, je ferai comme le Jack des Yeux bleus de Mistassini : une vitrine d’été avec les livres que l’on n’a pas eus le temps de lire au cours de l’année, qui requièrent temps de concentration, ou avec des livres qui ont besoin d’être relus, infusés. Je me refuserai  aux « facings » de livres kleenex pour causer comme les gens du marketting qui sévissent aussi dans les librairies. Après tout, n’est-ce pas plus déprimant d’avoir occupé son temps de vacances à lire un texte qui sera oublié dès la reprise du travail, que d’avoir plongé dans une oeuvre qui vous accompagnera encore une fois l’ouvrage rangé ? Jacques Poulin a mille fois raisons d’avoir inventé ce personnage de vieux libraire qui cache au fonds de sa boutique les best-sellers et met sur le devant de la scène les mal aimés. Et pourquoi pas embarquer dans le vieux volks de Poulin en ces temps de canicule, un peu d’air québécois fera le plus grand bien ? Cet auteur a l’art d’accrocher un sourire à l’âme. Ses histoires sont truffées de liens avec d’autres livres, son Jack écrivain libraire pointe son esprit dans tous ses romans comme un fil rouge. Je  ne suis pas une fan du romanesque mais j’avoue avoir été conquise par cet univers qui se déplie tranquillement, presque sans faire de bruit, mais qui donne la sensation d’exister. Qu’il évoque le Mississippi, les tournées d’un bibliobus sur la Côte Nord, les enjeux de la traduction, il ne lâche pas les rênes du récit tout en gardant une posture de modestie face à ses grands maîtres que sont Hemingway, Sylvia Beach, Carver et les chats. Cet été j’ai donc choisi Jacques Poulin comme compagnon du soir. Pour le jour et la table, j’ai investi dans un pavé sérieux : Aby Warburg, une biographie intellectuelle d’Ernst Hans Gombrich. Cela fait un moment que je tourne autour de ce personnage énigmatique. C’est évidemment en lisant Jacques Roubaud et sa Bibliothèque de Warburg que je l’ai découvert. J’ai su qu’Aby Warburg fut un étrange bibliothécaire. Il a constitué une collection d’ouvrages et d’oeuvres d’art époustouflante mais surtout il a inventé une façon originale de les rassembler, de les faire jouer entre eux. Loin  du classement Dewey, cher aux bibliothécaires, il a pensé un atlas mnémosyque mettant ensemble tableaux et livres qui avaient selon lui, de bonnes raisons de résonner entre eux. Il fut aussi un historien d’art qui remit en cause certaines théories, notamment concernant la Renaissance. Il fit sa thèse sur Botticelli et sa relation à l’Antiquité. Féru de méthodologie, Aby Warburg est presque un personnage de légende. Il refuse à l’âge de 13 ans d’hériter des fonctions de grand banquier de son père et confie ce rôle à son cadet, à condition que celui-ci lui donne les moyens d’acheter tous les livres qu’il souhaite. Beau contrat ! Il parvint aussi à surmonter une maladie mentale et sortir d’un hôpital psychiatrique en faisant une conférence sur les indiens Hoppi. Bref, c’est un fameux bibliothécaire. Suivre un bibliothécaire et un libraire pendant l’été ne peut que réjouir une lectrice !

La Tournée d’automne de Jacques Poulin / Actes Sud / Babel

Les yeux bleus de Mistassini/ Jacques Poulin / Actes Sud Babel

Volkswagen blues / Jacques Poulin/ Actes Sud Babel

Aby Warburg : une biographie intellectuelle d’Ernst Hans Gombrich / Klincksieck

MARCELLINE ROUX 

marcelline2.roux@laposte.net-                                           -

- -       Commander UNE BIOGRAPHIE INTELLECTUELLE D'ERNST HANS GOMBRICH

--  Les carnets littéraires de Marcelline ROUX 

--  S'inscrire à la Newletter   

-- Le groupe Facebook CULTURE CHRONIQUE

--  La communauté Facebook CULTURECHRONIQUE  

--  Le twitter CULTURE CHRONIQUE    

Partager cette chronique:
Toutes Nos Chroniques
Rechercher par Auteur :