Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
LE TEMPS DES MITAINES de Loïc CLEMENT :

D'un coup j’ai envie de voyager et faire le tour de la planète , la seconde d’après j’épie les petites annonces à la recherche d’un nouveau lieu où m’installer et je me visualise déjà entrain de lire tranquillement dans mon nouveau salon au coin d’une cheminée crépitante. Lorsque j’ai découvert ‘Les Mitaines’ ce charmant village imaginé poétiquement par le duo Anne Montel et Loïc Clément j’ai trouvé un album pour combler mes aspirations. « Le Temps des Mitaines » est leur deuxième collaboration après « Shä & Salomé » .

On retrouve les aquarelles et les couleurs tendres, les dialogues et jeux de mots malicieux toujours empreints de poésie qui avaient fait le succès de leur premier album.
Mais contrairement au précédent ouvrage qui était constitué d’une succession de scène et de sketchs, ici les auteurs ont construit une intrigue et un scénario plus complexe.
Suite à un déménagement Arthur, un jeune ourson plutôt timide, se retrouve à vivre à la campagne et à s’adapter à une nouvelle école, de nouveaux camarades de classe et d’innombrables émotions mais son arrivée est surtout bouleversée par de mystérieuses disparitions d’élèves. Arthur et ses amis vont décider d’enquêter pour découvrir la vérité.
Ainsi l’histoire bascule et se trouve teintée de suspens, de magie et d’aventure. Chaque personnage a des caractéristiques singulières, chacun étant doté d’un adorable pouvoir surnaturel et les divers animaux de la bande sont complémentaires. C’est donc aussi une histoire sur l’amitié et le passage de l’enfance à l’adolescence.
La solidarité et le courage dans lesquels chacun va pouvoir se réaliser et s’entraider sont au coeur du récit.
Cette oeuvre vous permettra de pénétrer un univers magique, charmant et agréable qui séduira les lecteurs de tous les âges !
D’ailleurs je louerai bien une jolie maison teintée d’arc en ciel et ensoleillée d’enchantement, je me laisserai tenter par une pâtisserie accompagnée d’un thé et je suivrai volontiers Arthur et ses amis dans leurs prochaines aventures rocambolesques. 

Marie SATOUR

© Culture-Chronique --                                                

--  Les chroniques littéraires Culture-Chronique

--   S'inscrire à la Newletter     

--  Le twitter CULTURE CHRONIQUE

Partager cette chronique:
Toutes Nos Chroniques
Rechercher par Auteur :