Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
LE BRUIT DES CRAMPONS ET AUTRES SOUVENIRS DE FOOT :

 Il parait que les vrais amoureux du football sont ceux qui s’arrêtent sur le bord de n’importe quel terrain de campagne où quelques gamins tapent dans un ballon pour les regarder jouer. Ils aiment ce jeu incroyable qui se joue à 11 contre 11 et où à la fin, parait-il, c’est toujours les allemands qui gagnent … Hugues Berthon fait partie de ces amoureux fous du ballon rond qui aiment à se rappeler les bons moments que ce sport extraordinaire leur a offert. “Le bruit des crampons” est un ouvrage hommage au football que tous ceux qui sont nés avant 1968 ont partagé à travers l’épopée des stéphanois avec leur célèbre maillot vert à l’effigie de Manufrance, la célèbre armurerie de Sain Etienne. Qui peut d’ailleurs s’arguer, sinon un vrai supporter stéphanois, de recevoir l’insigne honneur d’une préface de Jean-Michel Larqué capitaine de l’ASSE en 1976, artilleur en chef des stéphanois qui expédia un missile dans les buts du gardien ukrainien Rudakov et renversa la vapeur contre le Dynamo de Kiev en quart de finale de la coupe d’Europe. Bon Dieu de bois de poteaux de carré d’Hampden Park de Glasgow qui privèrent les stéphanois de la coupe d’Europe ! Oui, oui 40 ans après on continue à y penser les larmes aux yeux : Vert de rage ! Heureusement depuis il y a des normes européennes…
Les évocations se succèdent avec bonheur : les buts des cours de récré où les filets sont des murs, les images Panini à 50 centimes la pochette, les multiplex radio sous les draps, la collection de “Onze” le mensuel de football des années 70, le stade Geoffroy Guichard (dont beaucoup ignorent que son nom est celui du fondateur de la chaîne d’hypermarché Casino…) Oui vraiment ce bouquin fait du bien malgré l’incroyable dose de nostalgie qu’il soulève au fond de nous. Pour ma part j’ai toujours gardé vis à vis des stéphanois une infinie gratitude, celle d’avoir permis au football français de relever la tête !
Un dernier souvenir pour la route mais celui-ci est de moi. En mars 1976, un match amical oppose la France à la Tchécolovaquie avec dans les buts un gardien mythique ,Viktor. Coup franc pour la France, je me dis “Larqué va le tirer”, normal Larqué c’était un canon de 75, mais Jacques Vandroux - j’écoutais France Inter – annonce que c’est le petit nouveau, Michel Platini de l’AS Nancy-Lorraine, qui va s’y coller … je râle … c’est qui ce mec ? vous devinez la suite …. Mais c’est une autre histoire qui commence.
Un grand merci à Hugues Berthon pour ce délicieux moment de nostalgie.

Archibald PLOOM 

© Culture-Chronique --                                                

--  Les chroniques littéraires Culture-Chronique

--   S'inscrire à la Newletter    

--  Le twitter CULTURE CHRONIQUE

 

Partager cette chronique:
Toutes Nos Chroniques
Rechercher par Auteur :