Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
LES YEUX DE VENISE d'Alessandro BARBERO :

  Nous sommes à la fin du seizième siècle en plein coeur de Venise. Mateo mène avec sa femme Zanetta, son fils Michele et sa belle fille Bianca, une vie de labeur. Les jours sont difficiles, il faut sans cesse chercher et trouver du travail pour survivre. Les intentions mesquines et l’abus de pouvoir  de certaines personnes riches vont conduire à la dislocation de cette famille honorable. Ici les pauvres sont assassinés, on peut crever et les seigneurs s’en fichent ! Contraint à l'exil pour échapper à la mort, Michele choisit, malgré lui, une galère sur laquelle il embarque incognito vers une destination inconnue. Il laisse sa mère et sa  femme dans un désœuvrement total, mais avait il un autre choix? S'ensuive pour Zanetta et Bianca une quête absolue pour survivre, elles parcourent Venise pour y dénicher de quoi tenir. Dans le même temps, Michele s'éloigne inexorablement des côtes mais ses pensées restent sur terre, pour les siens qu'il a du quitter si brutalement. Durant son périple, il assiste impuissant à des actions frauduleuses car est- il vraiment en position de les dénoncer ? Il sait depuis peu qu’il est désormais banni et qu’un retour à Venise sera pour lui l’assurance d’une condamnation. Que peut-il faire pour échapper à un destin aussi tragique et retrouver sa femme et sa mère? Seuls les rêves venaient perturber la passivité presque animale dans laquelle il avait sombré.

Pendant ce temps Bianca, restée seule après le placement de sa belle mère en foyer,  réussit à subvenir à ses maigres besoins en se faisant embaucher comme femme à tout faire auprès de l’irascible Dame Faustina . La vie est rude mais  le destin va enfin lui sourire quand elle sera recrutée comme chambrière par la gentille Donna Clarice qui se prendra d’affection pour elle et décidera de l’aider.

Avec «Les yeux de Venise» d’Alessandro Barbero, le lecteur est très vite embarqué dans une aventure palpitante. Il imagine aisément que les chemins des deux tourtereaux vont enfin finir par se croiser mais il ne peut en deviner les contours sinueux. Il peut au plus échafauder des plans qui rendent cette lecture haletante et accompagner en pensées affectueuses Michele et Bianca. Ce roman est une véritable merveille, un voyage dans le temps fascinant quand les déplacements dans l’espace ressemblaient à d’authentiques épopées. Tout a bien changé aujourd’hui sauf peut être la triste réalité des dérives de  l’homme quand le pouvoir le pervertit.

 Sylvie LAVAINE

© Culture-Chronique --                                                

--  Les chroniques littéraires Culture-Chronique

--   S'inscrire à la Newletter     

--  Le twitter CULTURE CHRONIQUE

 

Partager cette chronique:
Toutes Nos Chroniques
Rechercher par Auteur :