Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
BUZZ d'Anne-Gaëlle HUON :

      C'est l'effervescence dans beaucoup de familles françaises! La diffusion du célèbre jeu télévisé Buzz approche et seule une des deux candidates qui vont s'affronter empochera la rondelette somme de cinq millions d'euros. La machine à rêves tourne à plein régime. Emmanuelle et Bérangère sont les heureuses sélectionnées pour participer à cette émission culte dont l'enjeu du jour est phénoménal.   Emmanuelle, jeune femme discrète se met à imaginer une vie plus facile avec son jeune fils Léo tandis que Marie Belle, la mère de Bérangère, continue inlassablement de faire la liste de ses nombreuses envies.

       Mais l'univers de la télévision est impitoyable et l'envers du décor peu glorieux. Les deux concurrentes, très émues à l'idée de rencontrer leur animateur vedette et charismatique, n'en seront pas moins choquées par les pratiques peu scrupuleuses du monde des médias. Leur naïveté et honnêteté seront mises à rude épreuve et s'accorderont mal avec les fins purement comptables des réalisateurs.  Le but est de faire de l'audience, de contenter les annonceurs et peu importe les mensonges. Place au théâtre et adieu la spontanéité et la vérité! Les candidats jouaient ainsi un spectacle dans le spectacle, rafraîchissant l'émission quotidienne dont les règles du jeu et le sourire du présentateur restaient, eux, inchangés, repères rassurants dans un monde en perpétuel mouvement.

Mais toutes ces personnes qu'elles soient anonymes ou vedettes, ont une vie plus ou moins compliquée et arrive bientôt le temps des confidences: Je déteste la télé. Les lumières directes. Les candidats plein d'espoir qu'on renvoie chez eux avec une machine à pop corn. L'obsession des audiences. La futilité des gens qui dirigent cette chaîne. Moi, j'aime la subtilité, la pudeur...l'élégance et la douceur...

Anne-Gaëlle Huon nous offre avec Buzz un roman rafraîchissant dans lequel le lecteur fait la connaissance d'une palanquée de personnages sans lien à priori apparent. Leurs vies sont bien différentes, leurs classes sociales souvent éloignées mais leurs préoccupations existentielles bien réelles. L'auteure en profite pour asséner en douceur un coup indubitable à ce monde apparemment propre et aseptisé de la télévision.

Sylvie LAVAINE

© Culture-Chronique --                                                

--  Les chroniques littéraires Culture-Chronique

--   S'inscrire à la Newletter     

--  Le twitter CULTURE CHRONIQUE

Partager cette chronique:
Toutes Nos Chroniques
Rechercher par Auteur :