Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
L’HOMME NEURONAL, TRENTE ANS APRES : DIALOGUE AVEC JEAN-PIERRE CHANGEUX :

    “L’homme neuronal, trente ans après” sous la direction de Michel Morange, Francis Wolff et Frédéric Worms propose un ensemble d’analyses et de points de vue autour de l’ouvrage Jean Pierre Changeux paru en 1983 . Scientifiques, philosophes et psychanalystes nous proposent des contributions éclairantes sur l’approche de Changeux et les évolutions qui suivirent à travers les découvertes successives dans le domaine de la neurologie.
“L’homme neuronal” apparaît comme un formidable livre de sciences où Changeux réussit le tour de force d’introduire son lecteur aux sciences des systèmes nerveux tout en parvenant à faire mieux qu’une simple exposition des dernières découvertes.
Les auteurs successifs pointent aussi la rupture paradigmatique que constitua la parution de cet ouvrage. Jusqu’alors l’homme structural reposait sur une forme de dualisme non pas ontologique mais méthodologique: ce qui est proprement humain s’opposant à ce qui était naturel : la nature contre la nature, l’institution contre l’instinct, le désir contre le besoin. L’homme neuronal, au contraire, est naturel de part en part et en se substituant à l’homme structural l’homme retrouve son unité perdue. Mais cette réunification lui fait perdre sa détermination car désormais sa caractéristique devient justement l’indétermination.
L’homme structural avait rompu avec Dieu . Il n’y avait plus de frontière vers le haut . L’homme neuronal rompt avec l’animal . Il n’y aura plus de frontière vers le bas. L’homme neuronal est un parce qu’il est vivant. Mais parce qu’il est vivant il n’est plus proprement humain. On le voit l’ouvrage abolit certaines frontières et trace les contours de nouveaux espaces philosophiques.
Les contributions fonctionnent comme autant d’articulations clefs autour du livre de Changeux et les espaces de connaissance qu’il pénétra. “L’homme neuronal, trente ans après” est une remarquable synthèse et donc une solide introduction à un ouvrage qui influença considérablement de nombreux champs de la recherche scientifique, philosophique et psychanalytique. Une lecture vivifiante et féconde.

Archibald PLOOM

© Culture-Chronique --                                                

--  Les chroniques littéraires Culture-Chronique

--   S'inscrire à la Newletter    

 

--  Le twitter CULTURE CHRONIQUE

 

Partager cette chronique:
Toutes Nos Chroniques
Rechercher par Auteur :