Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
LA FIN DES EMPIRES dirigé par Patrick GUENNIFEY et Thierry LENTZ :

Selon la formule célèbre de l’historien Jean-Baptiste Duroselle “tout empire périra” pourtant les puissances prépondérantes n’ont jamais cessé tout au long de l’Histoire de recomposer des Empires parfois immenses. Patrice Guennifey et Thierry Lentz nous proposent dans cet ouvrage vingt études sur différents empires par les meilleurs spécialistes de la question. Passionnante synthèse qui nous plonge dans des époques et des géographies très différentes. Cette imposante étude s’ouvre sur l’Empire d’Alexandre et se conclue sur l’Empire Américain, entre temps nous aurons peut être lu les études sur les neufs vies de l’Empire chinois, la chute vertigineuse de l’Empire perse sassanide, l’Empire Mongol ou le passage de l’Empire mexicain à l’empire espagnol sans oublier les carolingiens, Napoléon et les Empires coloniaux. Les études sont assez courtes, une vingtaine de pages environ, mais elles permettent de saisir l’essentiel de la naissance au déclin de ces empires, chacune constitue une solide introduction sur la question, libre au lecteur de s’orienter ensuite vers des ouvrages plus spécialisés. A ce titre on appréciera la bibliographie sélective que l’on trouve à la fin de chaque étude ainsi que les nombreuses cartes qui permettent de tracer précisément les contours de ces empires.
De l’un à l’autre de ces empires, les différences l’emportent trop sur les similitudes pour qu’on puisse en déduire un système qui rendrait compte du destin de chacun. Comme les êtres humains, ils se ressemblent avant tout par leur fin. Quand on a défini l’empire comme resultant de la domination d’un certain nombre d’entités, politiques ou non, Etats, provinces, tribus, peuples, cultures, par une autre entité, politique, celle là, on a tout dit ou presque. La durée des empires elle-même décourage toute comparaison : quelques années pour celui d’Alexandre, près de mille ans pour l’Empire Byzantin. Quant aux circonstances de la disparition des empires , elles ne se comparent qu’avec une extrême prudence : elle peut aller de la longue agonie de l’Empire byzantin à la mort foudroyante de l’URSS en 1991.
Voilà pourquoi il faut lire cette grande leçon d’Histoire afin de comprendre ce monde d’où nous venons et qui à vu les empires mourir les uns après les autres : une enquête passionnante de bout en bout !

Archibald PLOOM

CULTURE-CHRONIQUE.COM encourage ses lecteurs à se rendre en librairie  afin de soutenir le réseau des libraires françaises. Vous pouvez aussi cliquer sur le logo "Lalibrairie.com", votre commande sera envoyée directement chez le libraire de votre choix. Enfin, hormis "Amazon", toutes les librairies en ligne que nous vous proposons sont aussi des librairies de centre-ville que nous vous encourageons à découvrir.

© Culture-Chronique --                                                

--  Les chroniques littéraires Culture-Chronique

--   S'inscrire à la Newletter    

--  Le twitter CULTURE CHRONIQUE

Partager cette chronique:
Toutes Nos Chroniques
Rechercher par Auteur :