Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
SHAKESPEARE OR NOT SHAKESPEARE de Marc TWAIN :

  Lire un inédit de Mark Twain pour un lecteur curieux et amateur de littérature anglo-saxonne est toujours l'occasion d'un moment de plaisir surtout quand la traduction est d’un excellent niveau. Thierry Gillyboeuf à qui l’on doit de très belles traductions de Thoreau Melville et Kipling a su rendre à la fois la langue et l’humour de Twain pour ce pamphlet anti shakespearien à la fois drôle et rudement polémique.
Marc Twain a toujours pensé que Shakespeare était une légende entretenue par des idolâtres qu’il appelle non sans esprit les “Stratfordolâtres”. L’idée de l’auteur de Tom Sawyer est très simple : comment un jeune homme d’origine modeste qui est allé très peu à l’école a-t-il pu devenir le génial dramaturge que nous connaissons ? Selon la légende le petit William quitta l’école à 13 ans mais selon Twain il n’existe aucune preuve qu’il soit vraiment allé dans une école privé de Statford. A partir de là tout n’est plus que suppositions, voire élucubrations, selon l’auteur américain.
Twain a attendu d’atteindre l’âge vénérable de soixante quatorze ans pour tenter de déboulonner la statue de Shakespeare de son socle Stardfordien. Il s’amuse avec son lecteur , lui soumet ses preuves, le pousse dans ses retranchements pour finalement expliquer qu’il est bien difficile de tirer un trait définitif sur une si belle histoire. Au fond Shakespeare est une bien meilleure légende qu’un fabuleux dramaturge puisque Twain affirme que William n’a écrit aucune de ses pièces au regard de ce qu’avait pu être son éducation.
Au delà de la dimension purement polémique de ce “Shakespeare or not Shakespeare” il faut le lire pour sa verve et sa rosserie. On s’amuse beaucoup et on ressort comme revigoré de cette lecture où se succèdent anecdotes et saillies pleines d’un esprit pour le coup assez … britanniques.


Archibald PLOOM

 CULTURE-CHRONIQUE.COM encourage ses lecteurs à se rendre en librairie  afin de soutenir le réseau des libraires françaises. Vous pouvez aussi cliquer sur le logo "Lalibrairie.com", votre commande sera envoyée chez le libraire de votre choix. Enfin, hormis "Amazon", toutes les librairies en ligne que nous vous proposons sont aussi des librairies de centre-ville que nous vous encourageons à découvrir.

© Culture-Chronique --                                                

--  Les chroniques littéraires Culture-Chronique

--   S'inscrire à la Newletter    

 

--  Le twitter CULTURE CHRONIQUE   

Partager cette chronique:
Toutes Nos Chroniques
Rechercher par Auteur :