Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
ET LA VIE NOUS EMPORTERA de David TREUER :

   La collection “Terres d’Amérique” ,  dirigée par ce grand découvreur qu’est Francis Geffard chez Albin Michel, s’augmente d’un nouveau volume intitulé “Et la vie nous emportera” de David Treuer cet auteur  Nord américain né dans le Minnesota en 1972 d’un père juif américain et d’une mère indienne Ojibwé. Cette singulière association a donné un écrivain inspiré qui romans après récits  - “Little”, “Comme un frère”,  “Le manuscrit du Docteur Appelle”, “Indian Road” – nous offre une oeuvre originale habitée par des personnages attachants faisant généralement face à des circonstances qui les dépassent, tragiques ou dérisoirement humaines.

Et la vie nous emportera” ne déroge pas à la tradition Treuerienne avec une dimension psychologique supplémentaire qui rend cette oeuvre terriblement émouvante.  Nous sommes en 1942 et Frankie Washburn vient rendre une dernière visite à son père et sa mère dans leur résidence “Les Pins” dans le Minnesota avant de s’engager dans l’armée de l’air. Dans le domaine parental travaille un vieil indien, Félix, pour qui le jeune nourrit beaucoup de considération, ainsi que Billy un métis avec qui Frankie a grandi. Ces retrouvailles aurait pu être un moment de communion profonde entre ces êtres avant le départ de l’un d’eux pour la guerre.  Mais un événement va bouleverser les plans du destin. Une battue va être organisée pour retrouver un prisonnier allemand échappé d’un camp qui a été installé non loin de là. On ignore généralement que les américains ont ouvert 700 camps de prisonniers à partir de 1942  qui accueillirent  plus de quatre cent mille prisonniers allemands.   L’histoire dans laquelle Frankie Washburn s’apprêtait à entrer, va rebattre les cartes de sa vie et celles de ceux auxquels il est attaché.  Un drame va se dérouler lors de cette battue qui va dévaster leur existence tandis la guerre déchire le monde.

   “Et la vie nous emportera” est un roman bouleversant qui révèle tout le talent de David Treuer qui sait peindre avec finesse et élégance l’entremêlement de l’amour, du mystère et de la tragédie, sondant les contradictions de l’âme humaine sur un registre qui sait jouer des teintes sombres et des nuances de gris.   Treuer parvient à descendre dans les tréfonds de la mauvaise conscience de ses personnages, renversant la perspective d’une Amérique des bons sentiments.  

Archibald PLOOM

CULTURE-CHRONIQUE.COM encourage ses lecteurs à se rendre en librairie  afin de soutenir le réseau des librairies françaises. Vous pouvez aussi cliquer sur le logo "Lalibrairie.com", votre commande sera envoyée chez le libraire de votre choix. Enfin, hormis "Amazon", la plupart des librairies en ligne que nous vous proposons sont aussi des librairies de centre-ville que nous vous encourageons à découvrir.

© Culture-Chronique --                                                

--  Les chroniques littéraires Culture-Chronique

--   S'inscrire à la Newletter    

--  Le twitter CULTURE CHRONIQUE

 

Partager cette chronique:
Toutes Nos Chroniques
Rechercher par Auteur :