Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
CRISE ET CHÂTIMENT de Bertrand FITOUSSI :

    Bertrand Fitoussi est l’un de ces esprits brillants capable de saisir l’air du temps et de comprendre les tendances qui parcourent la société.  Vivant depuis  plus d’une décennie  à Londres, il a dirigé  des activités de marchés pour plusieurs banques internationales. Force est de reconnaître que ce type d’activité suscite beaucoup de fantasmes  et d’idées toutes faites.  Les traders ne passent pas pour être des humanistes. On les imagine prisonniers de leur cerveau gauche, tout droit sortis d’un roman de Bret Easton Ellis, monstres froids, calculateurs et sans état d’âme.  Il arrive cependant que la réalité soit à la hauteur de la fiction. Avec “Crise et châtimentFitoussi nous propose un roman hyper réaliste dont le personnage principale, Mathieu Blanc,  est un brillant banquier  londonien.  Sa réussite financière en comblerait plus d’un mais dans le milieu  du trading  on ne juge sa propre réussite qu’à l’aune  de celle des meilleurs. “Je devrais me réjouir, je n’ai jamais touché autant, pourtant,  je ne peux retenir des pensées négatives : c’est bien moins que le dernier bonus de Ruben, et même dix fois moins que ce que touche mon ami Marc Laroche chez JP Morgan depuis des années. C’est très injuste. Ils ne méritent pas de gagner autant.”  

   On comprend  quel genre d’état d’esprit développe  ce type de banquiers, obsédés par la performance, nourrissant une insatisfaction  chronique  et centrés sur la maximisation du profit.  A ce titre le roman est passionnant car il nous permet de découvrir un milieu très fermé aux pratiques sibyllines ainsi que la psychologie qui anime les hommes qui interviennent sur  les marchés boursiers.

  Mathieu Blanc aurait pu suivre le parcours à la fois classique et dément de ces chasseurs de profits mais le destin va en décider autrement. Le mur des apparences va exploser, celui derrière lequel il cachait bien des turpitudes, à des années lumière d'une vie familiale bien rangée. 

   “Crise et châtiment”  est une peinture  sans concession  d’un monde  que l’écrivain connait parfaitement. Les situations, les mentalités et la psychologie des personnages font souvent froid dans le dos; c’est sans doute l’une des grandes forces de ce récit plein de bruit et de fureur. Un roman qu’on dévore avec passion et qu’on referme avec regret  sur une conclusion  qu’on reçoit comme une gifle.

Archibald PLOOM 

© Culture-Chronique --                                                

--  Les chroniques littéraires Culture-Chronique

--   S'inscrire à la Newletter      

--  Le twitter CULTURE CHRONIQUE

Partager cette chronique:
Toutes Nos Chroniques
Rechercher par Auteur :