Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
MENACES – TEL LE PHENIX de Firmin LE BOUHRIS :

      Cette nouvelle enquête de la série “Menaces” succède à “Attaques sur la capitale” où l’on assiste à la création de l’USI, Unité Spéciale Internationale, composée de membres d’élites et dirigée par Jean-Hervé de la Buissonnière, un banquier d’affaire  qui a perdu son épouse et leurs deux filles dans l’attentat du stade de France. Cette unité est capable d’agir dans le monde entier avec l’aval des gouvernements de chaque pays concernés, aussi bien contre le terrorisme que contre toutes les mouvances mafieuses ou fondamentalistes religieuses qui peuvent se placer bien souvent en amont ou en aval des organisations terroristes.     Firmin Le Bourhis dont l’oeuvre noire est devenue, avec le temps,  considérable – “Tel le Phénix”  est le trentième  polar de l’auteur Breton -   déroule avec bonheur  le fil  de cette nouvelle  série qui s’annonce prolifique.

   “Tel le Phénix” démarre avec la révélation de la veuve d’un ami de Jean-Hervé. Le corps de son mari a été découvert au pied du Sphinx de Gizeh près du Caire.  Cet homme était un chercheur reconnu dans le domaine de la biologie de la reproduction. S’est-il suicidé ? A-t-il été assassiné?  Les circonstances de sa mort restent obscures.  Mais le travail d’enquête de l’USI et le déplacement de Jean-Hervé de la Buissonnière vont progressivement révéler un incroyable imbroglio  international  mêlant groupe mafieux et extrémistes caché derrière des activités médicales relatives au clonage humain.  Une fois de plus l’enquête va rapidement s’internationaliser mettant à jour des réseaux occultes liés à des puissances financières considérables.

   Ce second opus de la série “Menaces” tient toutes ses promesses sur une base narrative très documentée qui met en évidence des réseaux qui sont rarement évoqués dans les polars français.  Firmin Le Bourhis donne toute sa mesure dans ce roman  où la prolifération  des tentacules  occultes  donne froid dans le dos. “Tel le Phénix”  nous plonge dans un univers  très complexe où la morale n’est plus qu’un fantôme. On attend le troisième opus  de cette série prometteuse.

Archibald PLOOM

CULTURE-CHRONIQUE.COM encourage ses lecteurs à se rendre en librairie  afin de soutenir le réseau des libraires françaises. Vous pouvez aussi cliquer sur le logo "Lalibrairie.com", votre commande sera envoyée chez le libraire de votre choix. Enfin, hormis "Amazon", toutes les librairies en ligne que nous vous proposons sont aussi des librairies de centre-ville que nous vous encourageons à découvrir.

© Culture-Chronique --                                                

--  Les chroniques littéraires Culture-Chronique

--   S'inscrire à la Newletter    

--  Le twitter CULTURE CHRONIQUE

 

Partager cette chronique:
Toutes Nos Chroniques
Rechercher par Auteur :