Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
LES CORPS DE LOLA de Julie GOUAZÉ :

      “Les corps de Lola” de Julie Gouazé explore avec acuité le désir féminin mais aussi la condition féminine dans ses rapports amoureux.  Lola, le personnage principal,  vit une histoire passionnée avec son compagnon  aux exigences parfois particulières sur le plan sexuel.  Elle est amoureuse et ces situations font monter en elle l’urgence d’un désir  qui la foudroie.  C’est Lola la Rouge, la femme brûlante et fatale,  passionnée, prête à affronter les scénarios  les plus libertins. Celle qui fait ce que les autres n’osent même pas rêver.   Elle est celle qui aime la dentelle immaculée et le noir profond, celle qui couvre ses jambes de soyeux bas noirs et ceint sa taille d’un porte-jarretelle.

   Mais il y a aussi Lola la Bleue, celle qui renaît quand le désir reflue, la femme tendre et douce. C’est elle qui change les draps, qui aère la chambre après les ébats, qui fait brûler du papier  d’Arménie.  Loin de l’échangisme, le triolisme, le SM…  Une Lola en salopette et chaussettes de couleur, la femme en tee-shirt  Petit Bateau taille 16 ans.

   Les deux femmes se succèdent en Lola, l’une chassant l’autre au gré des situations.  Lola la Rouge submergée par le désir de sexe et dont personne n’a le début d’une idée de ce dont elle est capable. Lola la Bleue qui préfère les culotte en coton et les ballerines plates aux talons aiguilles. Et puis une situation finalement très féminine va tout bouleverser et voir le triomphe de l’une des Lola sur l’autre.

   Julie Gouazé parvient dans ce roman à nous proposer une méditation sur le plaisir et la jouissance féminine. La vulgarité est totalement proscrite d’une prose ciselée qui joue sur les différents états du moi qui peuvent traverser une femme dans la mécanique de son désir.   L’opposition entre les deux femmes permet de faire émerger les contradictions de cette mécanique qui laisse peut être au fond plus de questions que de réponses.

Appoline SEGRAN

© Culture-Chronique --                                                

--  Les chroniques littéraires Culture-Chronique

--   S'inscrire à la Newletter     

 

--  Le twitter CULTURE CHRONIQUE

Partager cette chronique:
Toutes Nos Chroniques
Rechercher par Auteur :