Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
CHURCHILL de François KERSAUDY :

   Ce “Churchill”  de François Kersaudy  possède deux qualités : il est le fruit d’un remarquable travail de documentation mené par l’un des meilleurs spécialistes de Churchill et il est agrémenté d’une incroyable iconographie qui enrichit considérablement le texte de l’historien.  Ce jeune homme, qui voulut dépasser son père qui avait été député sans jamais parvenir à devenir premier ministre, va réussir bien au delà de tout ce qu’il aurait pu imaginer. Winston Leonard Spencer-Churchill qui est né le 30 novembre 1874 au palais de Blenheim dans l’Oxfordshire est un descendant des ducs de Marlborough.  Winston Churchill connaissait l’oeuvre de Shakespeare qui affirmait que certains s’imposent au destin et que d’autres au contraire se voient attribuer un destin par les circonstances.  Churchill qui accompagna  tout au long de son existence parmi les péripéties les plus tragiques que traversa la Grande-Bretagne révéla très tôt des qualités d’organisateur, d’inventeur, de propagandiste et de tacticien mais aussi de meneur d’hommes.

  François Kersaudy révèle aussi l’intérêt permanent de Churchill pour les questions militaires et il se montre dès 1911 d’une confondante prédiction stratégique en imaginant l’attaque de l’Allemagne d’une alliance formée par la France, La Grande-Bretagne et la Russie.  Il s’impliquera dans la première guerre mondiale au point  de voir sombrer sa carrière politique avec  la tragédie  des Dardannelles. La seconde guerre mondiale lui sera plus favorable même si le prix à payer par son pays sera bien plus important encore. Il se révéla un redoutable chef de coalition et parvint à tenir soudé son peuple face aux bombardements permanents de la Luftwaffe et aux risques de débarquements  nazis sur les côtes  anglaises.  Reste que Churchill a gagné la bataille d’Angleterre parce qu’il a agi impulsivement, en stratège amateur ; et Hitler l’a perdue parce qu’il a réagi de même.  Le destin a parfois de biens étranges caprices – et comme souvent, il fait preuve à l’égard de Winston Churchill d’une partialité confondante. 

   François Kersaudy nous éclaire enfin sur la dernière partie de la vie  de Churchill, ce grand dépressif et alcoolique, qui connu plusieurs morts et résurrections symboliques avant de disparaître en 1965.  Ce remarquable ouvrage nous propose un voyage passionnant au côté de cet homme qui sut incarner le destin d’un pays pour ceux qui connurent les jours sombres du XXème siècle mais aussi pour les générations à venir.  

Hugues DE SINGLY

 

CULTURE-CHRONIQUE.COM encourage ses lecteurs à se rendre en librairie  afin de soutenir le réseau des librairies françaises. Vous pouvez aussi cliquer sur le logo "Lalibrairie.com", votre commande sera alors envoyée chez le libraire de votre choix. Enfin, hormis "Amazon", la plupart des librairies en ligne que nous vous proposons sont aussi des librairies de centre-ville que nous vous encourageons à découvrir. La santé du livre dépend de la santé des librairies. 

© Culture-Chronique --                                                

--  Les chroniques littéraires Culture-Chronique

--   S'inscrire à la Newletter      

--  Le twitter CULTURE CHRONIQUE   

 

Partager cette chronique:
Toutes Nos Chroniques
Rechercher par Auteur :