Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
L’IMPOSSIBLE DIALOGUE d’Yves GINGRAS :

    Le sociologue et historien des sciences Yves Gingras nous propose avec “L’Impossible Dialogue” une réflexion  sur les rapports entre les institutions religieuses et institutions scientifiques.  Alors même que différentes institutions religieuses  ont depuis une vingtaine d’années appelé au dialogue entre scientifiques et religieux,  Gingras pointe  une réalité : cette demande  est toujours celle des religieux et non des milieux scientifiques.   Pour le sociologue il ne faut pas s’étonner de cette situation car l’entreprise scientifique tente de comprendre rationnellement le monde alors même que la religion l’explique à partir des croyances qui sont respectables à titre individuel mais qui sont de plus en plus battues en brèche par les avancées scientifiques.  

   Gingras met en évidence que ce dialogue tant souhaité par les religieux qui réclament des ouvertures ou encore des accommodements ne profitera en rien à la science qui n’a rien en commun avec l’approche religieuse.  Pour lui ce dialogue est impossible pour deux raisons, la première est épistémologique et  la seconde sociologique.  Le plan épistémologique révèle finalement une évidence : la religion et la science n’ont rien en commun. Comme l’écrivait avec raison le physicien catholique et philosophe des sciences Pierre Duhem  (1861-1916) : “deux jugements qui n’ont pas les mêmes termes, qui ne portent pas sur les mêmes objets,  il ne saurait y avoir accord ni désaccord”. Comment  dialoguer si on ne parle pas de la même chose ? Par ailleurs sur le plan sociologique on sait que science et religion proposent deux  descriptions du monde et de son origine absolument irréconciliables, à ce titre elles luttent irrémédiablement pour la reconnaissance et la légitimité.

   L’historien  fait débuter  l’opposition  entre science et religion dès le XIIIeme siècle quand l’évêque de Paris Etienne Tempier  va condamner plus de deux cents propositions d’Aristote qui étaient enseignées à la Sorbonne.  Comment l’Eglise pouvait accepter la proposition d’un monde éternel alors même que pour elle il était créé par Dieu. A ce moment là le pouvoir théologique  se pose en autorité surplombant  et régentant le travail  scientifique . Evidemment personne n’a oublié  la condamnation de Galilée en 1633 et les attaques contre Darwin en 1859 lors de la publication de “L’Origine des espèces”.  Yves Gingras ne voit  pas comment il serait possible de réconcilier des discours qui n’ont ni  les mêmes origines, ni les mêmes méthodes, ni les mêmes conclusions.  Le discours religieux  n’a rien à prouver sinon  qu’il a été  de toute éternité premier et  qu’il est, en définitive, incontestable. La science de son côté recherche des preuves et possède en son coeur le principe  poppérien qui veut que toute théorie  est scientifique si elle peut être remise en cause à un moment donné.  On le voit rien ne peut rapprocher ces deux rapports au monde et si l’Eglise catholique a admis qu’elle doit se tenir à l’écart du contenu des sciences ce n’est pas toujours le cas de certaines sectes protestantes qui ont pignon sur rue dans les pays anglo-saxons.

   “L’Impossible Dialogue” nous rappelle l’importance de respecter certaines frontières sur le plan épistémologique et de ne jamais  mêler  croyances  et  travail scientifique.  Un essai salutaire qui permet de remettre en perspective ce vieux débat entre science et religion dont on comprend au terme de l’ouvrage qu’il n’a jamais eu aucun sens. 

Archibald PLOOM 

CULTURE-CHRONIQUE.COM encourage ses lecteurs à se rendre en librairie  afin de soutenir le réseau des librairies françaises. Vous pouvez aussi cliquer sur le logo "Lalibrairie.com", votre commande sera alors envoyée chez le libraire de votre choix. Enfin, hormis "Amazon", la plupart des librairies en ligne que nous vous proposons sont aussi des librairies de centre-ville que nous vous encourageons à découvrir. La santé du livre dépend de la santé des librairies. 

© Culture-Chronique --                                                

--  Les chroniques littéraires Culture-Chronique

--   S'inscrire à la Newletter       

--  Le twitter CULTURE CHRONIQUE

Partager cette chronique:
Toutes Nos Chroniques
Rechercher par Auteur :