Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
CONTRE-ATTAQUE de Philippe SOLLERS et Franck NOUCHI :

Philippe Sollers  a désormais franchi le cap des 80 ans et il sait exactement où il va. C’est du moins ce que démontre ce “Contre-attaque”  livre d’entretiens avec Franck Nouchi.  Sollers a publié tellement d’essais, de romans et d’entretiens mais “Contre-attaque” possède un mérite indéniable, celui de remettre certaines vérités à leur place. La première se résume assez facilement : un grand écrivain n’a pas d’âge surtout quand il scrute l’actualité avec acuité depuis des décennies. La seconde  tient au fait  qu’il ne sert à rien de casser  le thermomètre quand on a de la fièvre, en d’autres termes  Sollers énerve mais ses analyses – n’en déplaise à ses contempteurs - sont  souvent justes.  La troisième vérité est la plus simple : un homme qui a consacré sa vie à la littérature  pense que la solution  passe toujours par une immersion dans la grande littérature. C’est évidemment là qu’il se trompe car sa position – celle d’un homme qui a son bureau chez Gallimard et qui fut longtemps considéré comme le pape de la littérature française  - le rend aveugle  : la littérature se retire doucement de la vie des français, les lecteurs se raréfient, la plupart des lycéens passent le bac de français sans avoir ouvert un roman… Le royaume des lettres est ruiné et le roi continue d’espérer en une gloire définitivement perdue. Peut-on lui reprocher cet optimisme qui relève d’une époque révolue?  Au contraire il faut aimer le bonheur que procure la littérature jusqu’au bout et même si ce n’est plus à la mode.

   “Contre-attaque” règle aussi quelques comptes avec certains de ses ennemis de longue date, en particulier Bourdieu et Régis Debray. Les formules sont cinglantes, sans appel. Dans ce domaine il n’a pas d’égal.  Il peut être terrible aussi quand il s’agit de religion. “Mais c’est le Prophète lui-même qui l’a dit et répété. Ne prenez jamais comme amis des juifs et des chrétiens ! Tu rigoles ? Il affirme même que le Christ n’a pas été crucifié. « Ils ne l’ont ni tué ni crucifié, cela leur est apparu ainsi » (sourate 4, verset 157). Il y a une volonté hégémonique de l’islam, tout comme il y en a eu une, catholique, au moment de l’Inquisition. (…). Aujourd’hui, que dit et que veut cette religion sinon une prise de pouvoir planétaire qui peut prendre des tas de formes ? Après Al Qaida et sa volonté de s’en prendre au Satan américain, voici à présent que l’affaire devient européenne. Ils ont compris qu’il y a un ventre mou, notamment en France, et que c’est là qu’il faut frapper. On verra bien si l’on parvient à éradiquer l’État islamique comme certains l’annoncent. Ne pas se faire d’illusions : il resurgira autrement. Cette guerre de religion n’est pas près de finir. » Voilà la messe est dite !  Sollers n’est pas du genre à s’embarrasser des éléments de langage du politiquement correct. C’est la aussi sa force.

   L’écrivain  nous ouvre à nouveau les portes de son panthéon personnel : Stendhal, Céline, Bataille, Baudelaire, Rimbaud, Marcel Proust, Nietszche en sont les piliers et le talent de Philippe Sollers est de constamment les remettre en perspective.  La particularité de l’écriture sollersienne  tient dans sa capacité à ne jamais ennuyer son lecteur,  à rebondir constamment  d’une idée à l’autre, à relier  ce qui était séparé, et toujours à s’amuser  de la réalité par le truchement du langage.  Alors conservons cette énergie et profitons  de la générosité  de ce jeune homme qui éprouve encore  la nécessité de contre-attaquer.

Archibald PLOOM 

CULTURE-CHRONIQUE.COM encourage ses lecteurs à se rendre en librairie  afin de soutenir le réseau des librairies françaises. Vous pouvez aussi cliquer sur le logo "Lalibrairie.com", votre commande sera alors envoyée chez le libraire de votre choix. Enfin, hormis "Amazon", la plupart des librairies en ligne que nous vous proposons sont aussi des librairies de centre-ville que nous vous encourageons à découvrir. La santé du livre dépend de la santé des librairies. 

© Culture-Chronique --                                                

--  Les chroniques littéraires Culture-Chronique

--   S'inscrire à la Newletter       

--  Le twitter CULTURE CHRONIQUE  

 

Partager cette chronique:
Toutes Nos Chroniques
Rechercher par Auteur :