Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
UNE ANNEE DANS LA VIE DE JOHNSEY CUNLIFFE de Donal RYAN :

    Donal Ryan avait fait une entrée fracassante dans le monde très concurrentiel de la littérature anglo saxonne avec “Le coeur qui tourne” en décrochant le Guardian First Book Award . Pour un premier roman c’était un coup de maître. “Une année dans la vie de Johnsey Cunliffe” son second roman confirme le talent de ce jeune irlandais qui  fait une peinture hyper réaliste  de son pays, ce pays où toutes les multinationales américaines viennent s’installer  pour échapper - presque totalement - à l’impôt.

  Johnsey Cunliffe est un jeune paysan un peu embarrassé de lui même, le genre de garçon courageux mais que les filles ne regardent jamais. “Aujourd’hui , la plupart des garçons de son âge ont une petite amie. Johnsey les voit se promener, parfois ils passent en voiture avec une fille à côté d’eux, ou bien ils se baladent au village en se tenant par la main, ils se retrouvent au pub après un match et s’amusent  avec leur petites bandes joyeuses.  Certains sont même mariés.” Pour Johnsey les choses ne sont pas si simples.  Sa vie tourne autour de sa famille et le travail au sein de la coopérative locale.

   Quand ses parents disparaissent le jeune homme hérite de l’exploitation familiale ce qui va rapidement déclencher la jalousie  des paysans alentours. En Irlande on n'aime guère ce qui parait trop facile.  Mais les difficultés vont s’accumuler quand la mondialisation va s’inviter dans le village. Un consortium  propose de racheter toutes les exploitations  et de faire la fortune des habitants  mais  Johnsey Cunliffe  refuse,  déclenchant  incompréhension, colère et brimades.  Un combat commence entre le jeune fermier et une communauté prête à brader ses traditions  pour une poignée de livres irlandaises.

   Donal Ryann parvient à conjuguer le récit du combat d’un homme avec une critique sans appel des effets pervers de la mondialisation.. Il pointe la perte de sens que la globalisation économique produit dans notre conscience du monde à travers une histoire poignante. On lit en filigrane la lente dissolution des liens qui unirent les hommes pendant des siècles.  Johnsey Cunliffe est un résistant,  l’un de ceux qui ne veut rien défaire de ce que le passé lui a offert.  “Une année dans la vie de Johnsey Cunliffe” est une oeuvre forte, de celle qui révèle l’essentiel  d’une époque  à travers l’histoire  des hommes qui la font.  Avec ce second roman Donal Ryann est désormais  entré dans la cour des grands écrivains irlandais.

Archibald PLOOM 

CULTURE-CHRONIQUE.COM encourage ses lecteurs à se rendre en librairie  afin de soutenir le réseau des librairies françaises. Vous pouvez aussi cliquer sur le logo "Lalibrairie.com", votre commande sera alors envoyée chez le libraire de votre choix. Enfin, hormis "Amazon", la plupart des librairies en ligne que nous vous proposons sont aussi des librairies de centre-ville que nous vous encourageons à découvrir. La santé du livre dépend de la santé des librairies. 

© Culture-Chronique --                                                

--  Les chroniques littéraires Culture-Chronique

--   S'inscrire à la Newletter       

--  Le twitter CULTURE CHRONIQUE  

Partager cette chronique:
Toutes Nos Chroniques
Rechercher par Auteur :