Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
7 FAÇONS D’ÊTRE HEUREUX de Luc FERRY :

   Luc Ferry – hormis le fait qu’il est l’un des meilleurs spécialistes de la pensée de Kant – a examiné depuis le début de sa carrière de philosophe la question de la vie bonne.  C’est ainsi que les anciens, ceux qui vécurent dans l’antiquité, interrogeait la condition humaine.  Ferry qui, de son côté se pencha sur la pensée 68, n’a jamais cessé d’éclairer les thématiques liées à la présence de l’homme sur terre et au sens qu’il doit ou peut donner à sa vie. S’intéresser à ces questions oblige d’une certaine manière à se placer en aplomb de l’existence humaine et à  en écarter les illusions.  Il ne faut rien négliger de ce qui contribue au plaisir, à la souffrance ou encore au bonheur.

   Dans les sagesses anciennes, chez les épicuriens comme les stoïciens mais tout autant chez Aristote, dans le judaïsme, le bouddhisme ou le taoïsme, l’idée de bonheur occupe une place centrale dans la réflexion sur le sens de l’existence. Ce n’est qu’avec la naissance du christianisme et plus encore avec sa variante catholique, que les choses se gâtent, que le bonheur, du moins ici-bas, sur terre, sinon au ciel, devient assez largement secondaire, pour ne pas dire suspect.  Dans la vie du chrétien catholique ce n’est pas le bonheur qui ouvre un accès au Royaume de Dieu, ce sont plutôt les maux inhérents  à l’existence terrestre qui nous donnent l’occasion de s’y préparer et de trouver une voie vers le salut.

   La philosophie offre évidemment une autre approche. Elle est l’autre réponse. Celle qu’Ulysse a retenu quand il va refuser l’immortalité et la jeunesse éternelle que lui offrent Calypso.  Mais force est de constater que la vision laïque de la destinée humaine a beaucoup évolué et c’est l’un des points forts de l’ouvrage  que de faire ressortir leurs variations.  L’approche de Luc Ferry qui balaie près de trois mille ans de l’histoire des idées saute à pieds joints au dessus de la formule de Flaubert  placée  en exergue au début de l’ouvrage :” Etre bête, égoïste et  avoir une bonne santé : voilà les trois conditions voulues pour être heureux.  Mais si la première vous manque, tout est perdu.”

   “7 façons d’être heureux” ne propose aucune recette, aucune solution toute faite. C’est un ouvrage qui nous contraint à la lucidité loin des idéologies consolatrices et du baume illusoire de la société de consommation.  Un livre éclairant à lire, relire et à méditer. 

Archibald PLOOM 

CULTURE-CHRONIQUE.COM encourage ses lecteurs à se rendre en librairie  afin de soutenir le réseau des librairies françaises. Vous pouvez aussi cliquer sur le logo "Lalibrairie.com", votre commande sera alors envoyée chez le libraire de votre choix. Enfin, hormis "Amazon", la plupart des librairies en ligne que nous vous proposons sont aussi des librairies de centre-ville que nous vous encourageons à découvrir. La santé du livre dépend de la santé des librairies. 

© Culture-Chronique --                                                

--  Les chroniques littéraires Culture-Chronique

--   S'inscrire à la Newletter       

 

--  Le twitter CULTURE CHRONIQUE  

Partager cette chronique:
Toutes Nos Chroniques
Rechercher par Auteur :