Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
CORRESPONDANCES de Charles BAUDELAIRE – COMMENTAIRE COMPOSÉ :

                                   Correspondances

La Nature est un temple où de vivants piliers
Laissent parfois sortir de confuses paroles;
L'homme y passe à travers des forêts de symboles
Qui l'observent avec des regards familiers.

Comme de longs échos qui de loin se confondent
Dans une ténébreuse et profonde unité,
Vaste comme la nuit et comme la clarté,
Les parfums, les couleurs et les sons se répondent.

II est des parfums frais comme des chairs d'enfants,
Doux comme les hautbois, verts comme les prairies,
— Et d'autres, corrompus, riches et triomphants,

Ayant l'expansion des choses infinies,
Comme l'ambre, le musc, le benjoin et l'encens,
Qui chantent les transports de l'esprit et des sens.

 Charles Baudelaire

 

                                     COMMENTAIRE

 

Introduction

Le poème “Correspondances” est la quatrième pièce des “Fleurs du Mal” de Charles Baudelaire.  “Les Fleurs du Mal” est le titre d’un recueil de poèmes qui fera scandale au moment de sa publication en 1857 car le poète rompt avec les canons poétiques de l’époque. Le recueil réunit 163 poèmes où les procédés de l’enjambement, du rejet et du contre rejet renouvellent l’écriture poétique. Par ailleurs les thématiques de la souffrance, du mal, du dégoût et de la mort donnent au recueil une dimension souvent scandaleuse. Baudelaire explore le thème du Spleen à travers différents poèmes.

Correspondances” est la quatrième pièce du recueil qui succède à “Bénédiction” où le poète est maudit par sa mère et “L’Albatros” le présentant comme exilé du monde des hommes. “Correspondances” justifie au contraire la vocation du poète.   Appelées aussi synesthésies, les correspondances désignent pour Baudelaire le rapport entre le monde matériel et le monde spirituel que seuls les artistes et les poètes savent déchiffrer.

Problématique :  On se demandera comment à travers le système des synesthésies Baudelaire élabore une certaine  vision de l’univers et du rôle du poète.

Plan

I – L’émergence des synesthésies

a)     Les correspondances entre sensations

b)    Les synesthésies ouvrent à différentes esthétiques

c)  Un poème construit autour d’un système analogique

II – Une certaine approche du monde et du rôle du poète

a)     Nature et esprit

b)    Un poète déchiffreur

c)     Une poésie symboliste

Conclusion :  Au terme du poème  le lecteur a saisi la portée mystique et spirituelle  que permettent les correspondances,   offrent à ceux qui savent les  décrypter une grille de lecture du monde à travers une démarche intuitive qui  rapproche  la sensualité et la spiritualité. Il s’agit en définitive d’une oeuvre-manifeste qui nous enjoint de chercher le sens  caché   derrière les apparences matérielles ouvrant, du même coup,  le chemin à la poésie symboliste. 

CULTURE-CHRONIQUE.COM encourage ses lecteurs à se rendre en librairie  afin de soutenir le réseau des librairies françaises. Vous pouvez aussi cliquer sur le logo "Lalibrairie.com", votre commande sera alors envoyée chez le libraire de votre choix. Enfin, hormis "Amazon", la plupart des librairies en ligne que nous vous proposons sont aussi des librairies de centre-ville que nous vous encourageons à découvrir. La santé du livre dépend de la santé des librairies. 

© Culture-Chronique --                                                

--  Découvrir d'autres commentaires  : Cliquez ici 

Partager cette chronique:
Toutes Nos Chroniques
Rechercher par Auteur :