Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
DANS LA FORÊT de Jean HEGLAND :

  Avec “Dans la forêt” Jean Hegland nous propose un scénario  d’anticipation qui plonge ses racines  de manière inattendue  dans le “nature writing”  ce genre littéraire qui inscrit le récit  au coeur de la nature  et dont le précurseur fut David Henri Thoreau.  Jean Hegland vit d’ailleurs dans une forêt de Caroline du Nord  où elle se partage  entre l’apiculture et l’écriture. 

  On comprend dès les premières pages du roman que le monde a basculé. L’énergie manque, les villes sont privées d’électricité et les véhicules d’essence. En quelques années on assiste à l’effondrement brutal de la civilisation.  Nell et Eva,  deux jeunes femmes de dix sept et  dix huit ans, vivent dans la forêt  avec leurs parents mais ces derniers  disparaissent les laissant seules. Face à la rumeur d’un monde envahi par l’incertitude, ces deux là sont bien décidées à survivre. Il leur reste leur passion de la danse et de la lecture mais aussi  leur  connaissance d’une nature  qu’elles connaissent depuis leur plus tendre enfance.   Aucune des deux n'est jamais allée à l'école car la ville la plus proche est  située à cinquante kilomètres.  Pourtant  l’une allait entrer à Harvard et l'autre à la San Francisco Ballet School  mais la situation  dans laquelle se trouvent désormais les Etats-Unis  a réduit à néant  cet avenir à portée de main.

   Désormais Nell et Eva vont devoir faire preuve d’inventivité  pour survivre.  Jean Henglant  nous entraîne dans un huis-clos  où chaque jour  est  un jour de gagné sur l’apocalypse.  Au delà de la forêt   le chaos règne et les épidémies se répandent. Pourtant, protégées par les grands arbres qui les ont vu naître,   les deux sœurs  vont réussir – à travers une vie autarcique pleine de simplicité - à conserver l’espoir en  se refusant à ne plus rêver.

   On peut se demander  pourquoi  cet extraordinaire roman doté d’une  énergie  animale a pu attendre vingt ans pour être enfin publié en France. Les éditions Gallmeinster viennent de réparer  cette fâcheuse erreur, il faut s’en réjouir  car « Dans la  forêt »  est un roman  inoubliable  par la densité  même de l’écriture de Jean Hegland qui nous offre une œuvre sensuelle d’une puissance  qui ne laisse pas indemne le lecteur. 

 Archibald PLOOM 

CULTURE-CHRONIQUE.COM encourage ses lecteurs à se rendre en librairie  afin de soutenir le réseau des librairies françaises. Vous pouvez aussi cliquer sur le logo "Lalibrairie.com", votre commande sera alors envoyée chez le libraire de votre choix. Enfin, hormis "Amazon", la plupart des librairies en ligne que nous vous proposons sont aussi des librairies de centre-ville que nous vous encourageons à découvrir. La santé du livre dépend de la santé des librairies. 

© Culture-Chronique --                                                

--  Les chroniques littéraires Culture-Chronique

--   S'inscrire à la Newletter       

--  Le twitter CULTURE CHRONIQUE

 

Partager cette chronique:
Toutes Nos Chroniques
Rechercher par Auteur :