Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
LA GUERRE INVISIBLE de Drew CHAPMAN :

 Bien mal acquis ne profite jamais ! En revanche  une mauvaise action peut vous permettre de débuter  d’une manière inattendue une nouvelle activité.  Garrett Reilly est un petit malin qui consomme, comme beaucoup de traders, un peu trop de substances coûteuses et franchement mauvaises pour la santé. Reste qu'il est l’un des spécialistes New-Yorkais du marché obligataire.  Rarement clean le matin au réveil, il ne l’est guère non plus sur le plan éthique.   Alors quand un jour il découvre que la Chine vend en masse des bons du trésor américains il se dit que se position va lui permettre de faire une fortune.  Mais son mentor, Avery Berstein, ne voit pas les choses ainsi. Il considère que l’information doit être communiquée à la DIA (Defense Intelligence Agency). Du coup Garret, dont les convictions sont profondément antimilitaristes, va se voir enrôlé de force  au coeur d’une guerre d’un nouveau genre. Ce que préfigure  l’attaque  du Trésor américain n’est qu’une étape  dans une chaîne complexe dont le but est de déclencher un krach d’une ampleur  sans précédent.  Les qualités  de Garrett ne vont pas être de trop.

   Drew Chapman  nous  entraîne dans un scénario  élaboré  et complexe qui revoit les fondamentaux du thriller.  Cette fois il s’agit d’un complot international qui peut littéralement  faire exploser  l’économie  mondiale  à partir d’un plan  qui fait entrer en jeu  les technologies les plus élaborées.  A ce titre Chapman a travaillé à partir d’une documentation qui lui permet de donner  à son  roman une dimension hyper réaliste.  Le lecteur  est entraîné de New York à Long  Beach  en passant par Pékin et Shangai.   Le personnage libertaire  et amoral de Garrett Reilly  finit par devenir  un stratège au service de son pays.  Evidemment c’est très américain mais il faut reconnaître à l’écrivain de rendre  son récit particulièrement efficace.  “La guerre invisible” se lit d’une traite et ne laisse aucun répit à son lecteur jusqu’au dénouement final. Action, espionnage, cryptage électronique, traitement des données, interventions sur les marchés obligataires et les valeurs boursières sont autant d’ingrédients  qui contribuent à faire de ce roman  une préfiguration  possible de  la guerre de demain.   

Archibald PLOOM 

CULTURE-CHRONIQUE.COM encourage ses lecteurs à se rendre en librairie  afin de soutenir le réseau des librairies françaises. Vous pouvez aussi cliquer sur le logo "Lalibrairie.com", votre commande sera alors envoyée chez le libraire de votre choix. Enfin, hormis "Amazon", la plupart des librairies en ligne que nous vous proposons sont aussi des librairies de centre-ville que nous vous encourageons à découvrir. La santé du livre dépend de la santé des librairies. 

© Culture-Chronique --                                                

--  Les chroniques littéraires Culture-Chronique

--   S'inscrire à la Newletter       

--  Le twitter CULTURE CHRONIQUE 

Partager cette chronique:
Toutes Nos Chroniques
Rechercher par Auteur :