Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
RICHARD COEUR DE LION de Georges MINOIS :

    Après “Charles le Téméraire” l’historien Georges Minois nous propose une très belle  biographie de Richard Coeur de Lion, ce roi d’Angleterre du XIIeme siècle qui régna sur un territoire allant de l’Ecosse aux Pyrénées qu’il défendit jusqu’à en mourir.

Fis d’Henri II Plantagenêt, un homme à la personnalité  écrasante, et d’Aliénor d’Aquitaine qui avait déjà été mariée au roi de France Louis VII avant de voir son mariage annulé.

   L’historien insiste sur la dimension oedipienne du rapport de Richard avec sa mère qui sera finalement la femme de sa vie. Quand retirée à Fontevraud elle apprend que Richard a été blessé à Chalus par un trait d’arbalète, elle se précipite et il mourra dans ses bras. Richard est inhumé à Fontevraud près de son père détesté.  Mais entre sa naissance en 1157 et son décès en 1199 il aura eu une vie d’une incroyable  intensité.

   Richard qui avait été élevé au milieu des troubadours aquitains fut le moins anglais des monarques britanniques. Il ne résida que six mois en Angleterre durant son règne. En revanche il fut l’incarnation du monarque chevalier car il ne cessa jamais de lutter pour préserver le territoire du royaume et maintenir la couronne sur sa tête. Celui que certains présentaient comme un roi poète passa en vérité sa vie en guerre contre une succession d’ennemis qui ne le laissèrent jamais en paix ; son père d’abord dont la légende voudrait qu’il soit responsable de la mort,  son frère Jean sans Terre qui le trahira,  le roi de France Philippe Auguste, les barons poitevins qui lui reprochèrent constamment sa cruauté et enfin Saladin durant les croisades.

   Georges Minois parvient à dégager les lignes de force d’un règne qui marqua son époque.  Roi glorieux souvent trahi il parvint à se maintenir au pouvoir dans des conditions difficiles, de batailles en batailles, de prises de châteaux  en reddition de cités, Richard est devenu une légende.  L’historien revient  d’ailleurs sur la manière dont se constitua cette légende à travers les chroniques, la littérature et les adaptations cinématographiques successives.  La mémoire de Richard a varié dans le temps mais est toujours restée vive.  Ce “Richard Coeur de Lion” de Georges Minois nous permet de saisir à la fois l’histoire de ce grand roi et la manière dont sa postérité traversa les siècles.

Hugues DE SINGLY

CULTURE-CHRONIQUE.COM encourage ses lecteurs à se rendre en librairie  afin de soutenir le réseau des librairies françaises. Vous pouvez aussi cliquer sur le logo "Lalibrairie.com", votre commande sera envoyée chez le libraire de votre choix. Enfin, hormis "Amazon", la plupart des librairies en ligne que nous vous proposons sont aussi des librairies de centre-ville que nous vous encourageons à découvrir.

© Culture-Chronique --                                                

--  Les chroniques littéraires Culture-Chronique

--   S'inscrire à la Newletter     

--  Le twitter CULTURE CHRONIQUE

Partager cette chronique:
Toutes Nos Chroniques
Rechercher par Auteur :