Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
RHAPSODIE CURIEUSE d’Alexander DICKOW :

Curieuse rhapsodie  en effet que ce texte  d’Alexander Dickow . Comme l’écrit le poète “Tout s’emmêle : c’est par là que tout a commencé. On est toujours au tout début.  On a perdu le fil.”  Dickow joue évidemment avec les mots, des mots qu’il aime, des mots qu’il creuse jusqu’à l’usure du sens, jusqu’à l’au-delà  du ciel poétique.  Le lecteur goute ce texte comme une lente plongée dans le manque que crée le mot, toujours nécessaire mais  toujours insuffisant.  Alexander Dickow est poète et aussi traducteur, c’est un homme qui se coltine avec les mots, qui a appris à les mettre en lumière ou choisi de leur laisser leur part d’ombre. 

   Comme toujours avec les éditions Louis Bottu  le texte est court mais dense, ramassé et  puissant.  Le lecteur embarque  pour une odyssée  qui hésite entre  le  récit, la poésie en prose  et  le recueil de pensée.   Dickow  se pose  en chef opérateur, ingénieur du son et scénariste  de cette micro production  poético-littéraire.   Lente et profonde méditation  qui déclenche des vagues de sens  parfois désordonnées mais qui touche le fond de l’être.  “Sachez que le désir ne se rassasie pas . On jouit de connaître dans l’exacte mesure d'où la connaissance ne remplace, ni ne réduit, ni n’efface , ni n’affaiblit quoi que ce soit , mais accroît, augmente, dilate , surajoute, amplifie.  Certes, on ne saura pas plus de cette couleur , mais cette couleur  un jour nous paraîtra telle qu’en sa nudité une fascination, à force  même de temps ne rien en savoir. La chose, la chanson, la couleur sera devenue plus vaste qu’elle même  ;  elle demeurera encore plus immensément autre qu’avant, tant on aura vécu longtemps avec elle!”

   “Rhapsodie curieuse”  est un texte déconcertant, riche et finalement  indispensable parce qu’il  nous offre un cheminement au coeur des mots, le meilleur  celui  qui célèbre  leur conjonction  dans un élan de beauté, d’inventivité  et d’étrangeté.  

Archibald PLOOM 

CULTURE-CHRONIQUE.COM encourage ses lecteurs à se rendre en librairie  afin de soutenir le réseau des librairies françaises. Vous pouvez aussi cliquer sur le logo "Lalibrairie.com", votre commande sera alors envoyée chez le libraire de votre choix. Enfin, hormis "Amazon", la plupart des librairies en ligne que nous vous proposons sont aussi des librairies de centre-ville que nous vous encourageons à découvrir. La santé du livre dépend de la santé des librairies. 

© Culture-Chronique --                                                

--  Les chroniques littéraires Culture-Chronique

--   S'inscrire à la Newletter       

--  Le twitter CULTURE CHRONIQUE 

Partager cette chronique:
Toutes Nos Chroniques
Rechercher par Auteur :