Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
CE QUE VIT LE ROUGE GORGE de Laurence BIBERFELD :

 « Ce que vit le rouge-gorge »  de Laurence Biberfeld a réussi l’exploit de plonger l’ignoble "viandard" que je suis dans une profonde réflexion. Ce roman, huis clos hors-sol est en effet un véritable pamphlet dirigé contre l’agriculture productiviste et ses excès.

Lors de la grand-messe hypocrite du salon de l’agriculture qui, avec la complicité des médias, tente de faire croire au quidam que l’agriculture française est vierge de toute dérive, il est jouissif de rappeler que notre pays et son industrie agroalimentaire sont clairement impliqués dans la « révolution verte ». Il y a, sans doute, dans cette foire, des agriculteurs respectueux des animaux qu’ils élèvent en liberté.  N’est-il pas beau de voir certains éleveurs peigner et masser l’échine des bestiaux avant de les présenter dans des concours pour abattage où ils sont vendus aux enchères à des bouchers-charcutiers accompagnés de leur rombière endimanchée, cette viande de qualité finissant généralement en barbecue dans un quartier pavillonnaire. 

Mais cette agriculture bucolique et raisonnée ne représente qu’une faible partie de la production…

Bien plus efficace que les militants extrémistes écologistes protestant nus et badigeonnés de ketchup devant la boucherie chevaline d’un hypermarché de grande banlieue, ce roman décrit le quotidien d’un élevage de porcs avec un naturalisme impressionnant.

Les animaux dévoilent plus d’humanité que le couple propriétaire de l’exploitation, symbolisant la petite bourgeoisie campagnarde arriviste, et leurs employés agricoles tantôt sadiques, tantôt idiots. L’espèce humaine est tout de même sauvée par Sophie et Garance qui, pour des raisons différentes mains intimement liées, débarqueront dans l’élevage.

Huis clos, viol, sabotages, meurtres, porcs, musaraignes ou remises en question rythment cette histoire complexe, captivante, passionnante.

Imanol SIBERNA

CULTURE-CHRONIQUE.COM encourage ses lecteurs à se rendre en librairie  afin de soutenir le réseau des librairies françaises. Vous pouvez aussi cliquer sur le logo "Lalibrairie.com", votre commande sera alors envoyée chez le libraire de votre choix. Enfin, hormis "Amazon", la plupart des librairies en ligne que nous vous proposons sont aussi des librairies de centre-ville que nous vous encourageons à découvrir. La santé du livre dépend de la santé des librairies. 

© Culture-Chronique --                                                

--  Les chroniques littéraires Culture-Chronique

--   S'inscrire à la Newletter       

--  Le twitter CULTURE CHRONIQUE


Partager cette chronique:
Polars
Rechercher par Auteur :