Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
LE TUEUR INTIME de Claire FAVRAN :

  Aimez-vous entrer dans la tête d’un tueur ? Vous infiltrer dans son cerveau et vous balancer d’un lobe à l’autre ? Moi j’adore !

Sentir les picotements de la culpabilité et devenir sa complice, j’adore.

Will est un enfant chétif. Il est le souffre-douleur de son école et à la maison il évite de rôder autour de son père. Il a tricoté une carapace de neutralité et parvient souvent à passer inaperçu. Il fête chaque journée sans sévices comme une victoire.

Sa mère est décédée. Son père se noie dans l’alcool et il le viole régulièrement. Les repères du jeune garçon sont faussés.

Will a quinze ans, Samantha, une nouvelle élève apparaît dans la cour de récréation, elle empêche ses bourreaux habituels de le rosser et quelque chose implose en Will. Il va s’accrocher à Samantha comme à une bouée et cristalliser toute sa vie autour d’elle.

Il s’adonne au sport. Il développe sa masse musculaire et prend dix centimètres en trois ans. Il expérimente différents masques et devient expert dans l’art de la manipulation, de la persuasion et de la maîtrise de soi. Petit à petit, il enfonce le clou et ferre Samantha. Son outil ? Un chantage pervers et doucereux. Will prend garde à ne pas effaroucher la jeune femme, il est son ami, son meilleur ami.

Le lecteur prend place à bord du raisonnement de Will. Les sévices ont laissé des traces qui le rongent comme l’acide et sa palette d’émotions est creuse et incomplète.

Sam est à lui. Il tue son premier petit ami. Sam est à lui. Il la viole un soir de bal, il s’excuse de sa maladresse et retourne la situation à son avantage. Le soir même, Will élimine son propre père, son violeur.

Samantha part pour l’université et les jeunes gens sont séparés.

Will se métamorphose. Il se transforme en tueur en série de la pire espèce. Quelques années plus tard, il refait surface dans la vie de Sam et en profite pour faire le vide. En premier, il se débarrasse des parents de la jeune femme, elle se retrouve seule et à la merci d’un Will machiavélique. Il se rend indispensable. Il l’épouse et resserre du même coup son emprise. Sam évolue dans un bain de terreur, Will la viole régulièrement et il la convainc que ce sont des rapports normaux entre époux. Dans l’idéal, elle devrait éprouver du plaisir ! Elle est son jouet, un jouet précieux. Will la ménage, elle est son point d’ancrage, son équilibre. Alors, il insonorise le sous-sol de la maison et il enlève des femmes, des sosies de Sam, il les torture et les tue pour assouvir ses instincts.

Will prend beaucoup de risques et il flaire le point de rupture. Alors il disparaît de la vie de Samantha en la laissant exsangue et apeurée. Il sévit dès lors dans tout le pays. Ses victimes sont brunes aux yeux clairs comme sa femme. Il a falsifié une signature, il ne disperse aucun indice et le FBI patine sur une piste de fétichiste.

Un nouveau profiler, RJ Scandon entre en scène et il propose une approche différente pour remonter la piste du tueur.

Sam est-elle en sécurité ? Elle est la clé de voûte de l’œuvre de Will, on le comprend dès le départ et on tremble pour la jeune femme. RJ parviendra-t-il à la protéger ?

La construction du roman de Claire Favran est habile. Le lecteur s’associe malgré lui au tueur et il assiste à sa montée en puissance. L’auteur nous laisse le temps de réfléchir et de respirer. On pressent les agissements du meurtrier. On est tiraillé par des sensations contradictoires et l’adrénaline nous pousse à dévorer chaque page.

Ce roman est passionnant de la première à la dernière ligne. Claire Favran possède une écriture vive. Elle étale l’horreur avec classe et le récit n’est jamais insoutenable.

Annick FERRANT

CULTURE-CHRONIQUE.COM encourage ses lecteurs à se rendre en librairie  afin de soutenir le réseau des librairies françaises. Vous pouvez aussi cliquer sur le logo "Lalibrairie.com", votre commande sera alors envoyée chez le libraire de votre choix. Enfin, hormis "Amazon", la plupart des librairies en ligne que nous vous proposons sont aussi des librairies de centre-ville que nous vous encourageons à découvrir. La santé du livre dépend de la santé des librairies. 

© Culture-Chronique --                                                

--  Les chroniques littéraires Culture-Chronique

--   S'inscrire à la Newletter       

--  Le twitter CULTURE CHRONIQUE  

 

Partager cette chronique:
Toutes Nos Chroniques
Rechercher par Auteur :