Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
HISTOIRE DES DROITES FRANCAISES de 1815 à nos jours de Gilles RICHARD :

   L’historien  Gilles Richard  nous propose une imposante synthèse de plus de six cents pages sur les droites françaises. L’ouvrage devenu référence de René Raymond  avait  empêché toutes nouvelles tentatives dans ce domaine.  Le temps a passé et il était nécessaire de tenir compte des évolutions politiques et  des travaux  historiques qui ont contribué à éclairer les mutations des droites françaises,  la travail  de Gilles Richard  arrive à point nommé permettant au lecteur d’envisager  dans leur variété les représentations des familles de droite.

    Gilles Richard sait l’importance  de l’évolution de l’histoire politique qui s’amorça dans les années 1980 à l’institut d’étude politique de Paris autour de René Raymond, évolution qui se fit en priorité dans le sillage du développement que connaissait alors l’hstoire culturelle. Mais l’historien pointe les limites de cette histoire culturelle. Il ne conteste pas l’intérêt d’analyser les cultures politiques dans toute leur complexité, en l’occurrence les cultures des droites légitimiste, orléaniste, bonapartiste, libérale, nationaliste, démocrate-chrétienne, agrarienne ou gaulliste. Il les présente d’ailleurs au fil des chapitres mais Richard considère que si les citoyens sont tous indiscutablement  dotés d’une culture politique, ils ne votent ni pour des philosophies, ni pour des penseurs mais pour des programmes et des candidats. “Conquête et exercice du pouvoir sont au coeur de toute histoire politique. Or sauf exceptions (de 1940 à 1944 notamment de 1940 à 1944), cela passe depuis 1789 par l’élection d’hommes et de femmes qui aspirent au pouvoir.”

   Le développement proposé par l’historien  depuis 1815 se construit en 4 temps :

-      De 1815 à 1914 : les droites face à la République devront s’adapter ou disparaître. Moment où vont d’abord s’affirmer avant de s’étioler les trois droites légitimiste, orléaniste et bonapartiste.

-      De 1914 à 1944, on passe des droites de l’Union sacrée à celles de la révolution nationale.  Moment clef  où après l’essor  de la démocratie chrétienne et de l’agrarisme dans l’entre-deux guerres le nationalisme s’avère être une impasse avec Vichy.

-      De 1944 à 1974, voit les droites se poser comme un barrage face au communisme tout en voyant les rivalités entre gaullistes et libéraux  s’accentuer.

-      De 1974 à nos jours les droites vont se diviser cette fois entre nationalistes et libéraux à l’heure de l’intégration européenne.

  Ces quatre mouvements permettent de saisir toute la complexité d’une famille politique qui doit évidemment se penser au pluriel.  Nul doute que cette “Histoire des droites de France” deviendra incontournable dans toutes les bibliothèques  des passionnés d’histoire et de politique. 

CULTURE-CHRONIQUE.COM encourage ses lecteurs à se rendre en librairie  afin de soutenir le réseau des librairies françaises. Vous pouvez aussi cliquer sur le logo "Lalibrairie.com", votre commande sera alors envoyée chez le libraire de votre choix. Enfin, hormis "Amazon", la plupart des librairies en ligne que nous vous proposons sont aussi des librairies de centre-ville que nous vous encourageons à découvrir. La santé du livre dépend de la santé des librairies. 

© Culture-Chronique --                                                

--  Les chroniques littéraires Culture-Chronique

--   S'inscrire à la Newletter       

--  Le twitter CULTURE CHRONIQUE  

Partager cette chronique:
Toutes Nos Chroniques
Rechercher par Auteur :