Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
DES VAMPIRES DANS LA CITRONNERAIE de Karen RUSSEL :

L’éditeur Francis Geffard continue à  nous étonner  en nous proposant régulièrement  des écrivains américains souvent méconnus en France au style affirmé  et aux univers incroyablement puissants. La collection “Terres d’Amérique” est, à ce titre  un véritable laboratoire pour les amateurs  d’excellente littérature américaine.  Geffard  est un formidable découvreur  de talents, sa collection chez Albin Michel est devenue une véritable référence dans son domaine et ce n’est pas la publication  du recueil de nouvelles de Karen Russel “Des vampires dans la citronneraie” qui va démentir  une réputation désormais bien établie.

   Karen Russel  est une jeune écrivaine  qui a déjà été finaliste du prix Pulitzer pour son roman “Swanplandia” démontrant que le talent n’attend pas toujours le nombre des années.  Son écriture est clairement influencée par des écrivains comme George Saunders, Carson McCullers ou encore Stephen King, trois géants de la littérature américaine.  Les huit nouvelles qui constituent ce recueil sont tout simplement étonnantes de fraicheur et d’inventivité.   Russel sait créer en quelques lignes une atmosphère susceptible de basculer à tout moment comme dans l’étrange scène finale de  la nouvelle éponyme à la fois superbe  et inquiétante.   Russel sait faire glisser ses personnages aux limites du fantastique sur le fil ténu d’un style  qui sait jouer avec les symboles et les images. Ainsi “ De la soie pour l’Empire” met-elle en scène deux fillettes prisonnières dans une manufacture japonaise et vont lentement se métamorphoser en vers à soie.

  La différence entre l’approche narrative d’un Stéphen King et de Karen Russel tient sans doute au caractère poétique de sa prose qui se distille  dans chaque nouvelle et particulièrement bien rendu par la remarquable traduction de Valérie Malfoy.  Huit nouvelles  délicieusement inquiétantes qui confirment l’immense talent  de Karen Russel. A lire absolument mais peut être pas avant de s’endormir…

Archibald PLOOM  

CULTURE-CHRONIQUE.COM encourage ses lecteurs à se rendre en librairie  afin de soutenir le réseau des librairies françaises. Vous pouvez aussi cliquer sur le logo "Lalibrairie.com", votre commande sera alors envoyée chez le libraire de votre choix. Enfin, hormis "Amazon", la plupart des librairies en ligne que nous vous proposons sont aussi des librairies de centre-ville que nous vous encourageons à découvrir. La santé du livre dépend de la santé des librairies. 

© Culture-Chronique --                                                

--  Les chroniques littéraires Culture-Chronique

--   S'inscrire à la Newletter       

--  Le twitter CULTURE CHRONIQUE  

Partager cette chronique:
Toutes Nos Chroniques
Rechercher par Auteur :