Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
SALUD ! de NADAR & THIRAULT :

    Le duo Nadar et Thirault nous propose de suivre le parcours initiatique d’Antoine dans l’Espagne putride de Franco.

 

   Ami lecteur, imitons le personnage principal et levons le coude ensemble ! Santé! Quel pied de nez ce titre, quand on découvre que le héros, Antoine, est un alcoolique notoire dont on va suivre la lente virée aux enfers. 

Années 70, un jeune français va suivre son espagnole récemment rencontrée pour commencer une nouvelle vie dans un pays où règnent corruption, violence et suspicion. 

Cet album, c’est le témoignage d’un homme qui découvre la vie sous une dictature et dont l’ambiance moribonde dans laquelle il baigne va doucement infuser sa personne et exacerber son agressivité, son alcoolisme et ses pires travers. 

   C’est aussi un album qui se raconte par le choix des couleurs, une palette qui se réduit à la mesure du personnage qui s’abime et se détruit par petites gorgées. C’est l’omniprésence du bleu du plus foncé au plus clair, qui évoque la période de jeunesse bleue de deuil de Picasso.

 

    C’est l’influence de l’Espagne franquiste sur toute une population qui semble souffrir elle aussi d’une lente putréfaction. Le parallèle entre cette fin de règne et la décadence morale et physique de l’homme n’est pas sans rappeler Hamlet, rappelez vous :« Il y a quelque chose de pourri dans l’empire du Danemark » et agit comme une maladie contagieuse qui se répand à l’intérieur de chacun.

Ce n’est pas seulement une histoire de déclin mais c’est aussi l’histoire d’une réinvention et d’un élan de survie, de la capacité humaine à se reconstruire après l’échec, la violence et l’auto destruction. Et c’est donc peut être cela qu’évoque SALUD! ces périodes noires desquelles l’humain parvient à ressortir après avoir été secoué par le destin et comme Mr William S. l’a si bien écrit : « Des mouches aux mains d’enfants espiègles, voici ce que nous sommes pour les dieux; ils nous tuent pour s’amuser. »

 

Marie SATOUR

CULTURE-CHRONIQUE.COM encourage ses lecteurs à se rendre en librairie  afin de soutenir le réseau des librairies françaises. Vous pouvez aussi cliquer sur le logo "Lalibrairie.com", votre commande sera alors envoyée chez le libraire de votre choix. Enfin, hormis "Amazon", la plupart des librairies en ligne que nous vous proposons sont aussi des librairies de centre-ville que nous vous encourageons à découvrir. La santé du livre dépend de la santé des librairies. 

© Culture-Chronique --                                                

--  Les chroniques littéraires Culture-Chronique

--   S'inscrire à la Newletter       

 

--  Le twitter CULTURE CHRONIQUE 

Partager cette chronique:
Toutes Nos Chroniques
Rechercher par Auteur :