Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
BIEN DES CIELS AU-DESSUS DU SEPTIEME de Griet OP DE BEECK :

      L’écrivain belge Griet Op de Beeck nous propose avec “Bien des ciels au-dessus du septième” une remarquable méditation romanesque sur le sens de l’existence à travers le prisme de quatre  représentants d’une famille belge et un cinquième,  cinq  personnages  qui sont autant de narrateurs  tissant  le grand récit de  l’existence.  L’écrivain sait dépeindre avec beaucoup d’acuité et de tendresse la complexité  des rapports humains mais aussi  la manière dont chacun se détermine face à sa propre existence.

    Griet Op de Beeck a choisi à travers ses cinq protagonistes de s’intéresser à trois générations confrontées  à leurs propres désirs et aux difficultés inhérentes à l’existence.  D’abord il y a Jos qui boit beaucoup trop pour adoucir son rapport à la vie. Ses deux filles Eva et Elsie s’opposent par leurs personnalités. Elsie  est mère de famille, en apparence  bien dans sa peau mais qui aime Casper, un artiste  qui l’aime profondément mais pour lequel elle ne parvient pas à remettre sa  vie de famille en cause.  Sa soeur Eva,  n’a pas vraiment de considération  pour elle même  et  se consacre énormémement aux autres  pour échapper  à  son malaise.  De son côté sa nièce de douze ans l’encourage à fréquenter  les sites de rencontres pour se trouver un petit ami.

    La peinture de ce quintuor  ne nous épargne rien des bonheurs et des  douleurs de l’existence et c’est sans doute ce qui fait  la force de ce récit  qui suscite  une incroyable émotion chez le lecteur.  La vie est souvent compliquée semble nous dire l’écrivain  mais  parfois  un bonheur inattendu  surgit et nous fait tout oublier., y compris  les secrets trop lourds pour nos frêles épaules.

   “Bien des ciels au-dessus du septième”  examine  bien des possibles  narratifs  comme autant de méditations sur  l’existence.  Roman à la fois sensible et puissant,  il contient une force évocatrice  qui ne vous laissera pas indemne au terme de sa lecture mais  ne lisons nous pas des romans pour connaitre justement ce type d’expérience…?

Archibald PLOOM  

CULTURE-CHRONIQUE.COM encourage ses lecteurs à se rendre en librairie  afin de soutenir le réseau des librairies françaises. Vous pouvez aussi cliquer sur le logo "Lalibrairie.com", votre commande sera alors envoyée chez le libraire de votre choix. Enfin, hormis "Amazon", la plupart des librairies en ligne que nous vous proposons sont aussi des librairies de centre-ville que nous vous encourageons à découvrir. La santé du livre dépend de la santé des librairies. 

© Culture-Chronique --                                                

--  Les chroniques littéraires Culture-Chronique

--   S'inscrire à la Newletter       

--  Le twitter CULTURE CHRONIQUE 

Partager cette chronique:
Toutes Nos Chroniques
Rechercher par Auteur :