Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
DYSFONCTIONNEMENT DE L’ETRE de Gaylord KEMP :

   Gaylord Kemp est bien connu des amateurs de romans noirs puisqu’il a tenu pendant plusieurs années un blog sur le sujet et qu’il est également le créateur du Salon du polar de Noeux-les Mines – où pour la petite histoire  Gérard Houiller débuta sa carrière d’entraineur – et des éditions «Aconitum».  Voilà un homme qui sait payer de sa personne pour  un genre littéraire  qu’il considère comme vital.  La publication de son recueil  de nouvelles « Dysfonctionnement de l’être »  est évidemment  un événement  parce que Kemp connaît son affaire et qu’il fournit à son lecteur une dose de noirceur qui tache les doigt  et laisse un goût amer au fond de la gorge.

   La proposition narrative  est alléchante puisqu’elle part de six  chansons de la scène rock française, six titres, six nouvelles terriblement efficaces qui examinent le mal qui sommeille en nous.  Kemp décrit avec délice six pertes de contrôle où des êtres ordinaires  se transforment  en bêtes sauvages sous des empires multiples : la drogue, l’alcool, la maladie, ou même l’amour.  L’écrivain examine cette radicalité  tellement humaine avec une qualité de trait  et une profondeur psychologique  qui n’ont d’égal que l’économie  de moyens que Kemp met au service de son récit : descriptions abrasives,  dialogues taillés à la serpe, atmosphères  plombées.  Chaque nouvelle est un composé de violence déchainée qui tourne rapidement  au cauchemar  et c’est sans doute là que se situe le moteur du récit gaylordien qui ne laisse guère de respiration  à son lecteur.

   Il faut lire « Dysfonctionnement de l’être »  pour son efficacité  narrative qui porte rapidement les personnages au bord du précipice mais aussi pour ses vertus cathartiques. Après tout Aristote ne savait pas que la littérature noire aurait un jour beaucoup à voir avec le genre tragique.

Archibald PLOOM

CULTURE-CHRONIQUE.COM encourage ses lecteurs à se rendre en librairie  afin de soutenir le réseau des librairies françaises. Vous pouvez aussi cliquer sur le logo "Lalibrairie.com", votre commande sera alors envoyée chez le libraire de votre choix. Enfin, hormis "Amazon", la plupart des librairies en ligne que nous vous proposons sont aussi des librairies de centre-ville que nous vous encourageons à découvrir. La santé du livre dépend de la santé des librairies. 

© Culture-Chronique --                                                

--  Les chroniques littéraires Culture-Chronique

--   S'inscrire à la Newletter       

--  Le twitter CULTURE CHRONIQUE

Partager cette chronique:
Toutes Nos Chroniques
Rechercher par Auteur :