Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
LA SOEUR DU ROI d’Alexandra DE BROCA :

   Madame Elisabeth est un personnage méconnu de l’histoire de France.  Qui se souvient en effet de la jeune soeur de Louis XVI recluse à la cour de Versailles et se consacrant aux oeuvres charitables. Elle apparait telle une parfaite descendante de la dynastie Bourbon. Son frère le roi  en officialisant la “maison”  de sa soeur cadette a mis près de cent personnes à son service. Elle aurait pu vivre une vie effacée dans le faste de la cour mais un événement va faire basculer son existence : sa rencontre avec François Dassy  botaniste du Jardin du Roy,  philosophe et adepte des Lumières.  Tout les oppose et pourtant lorsqu’ils  se croisent en forêt de Fontainebleau  leur vie  va basculer sur la pente d’un amour interdit entre un roturier et  une princesse.

   Les histoires impossibles sont souvent les plus belles mais aussi les plus complexes surtout quand l’Histoire s’en mêle car la révolte bouillonne au coeur du Royaume de France où certaines idées de liberté se sont repandues depuis plusieurs décennies. Alexandra De Broca en spécialiste  du roman historique parvient à entrainer le lecteur au coeur  des événements de l’époque tout en peignant  avec beaucoup de talent  les péripéties d’un amour caché.   La passion traverse  “La soeur du Roi”, d’abord celle  d’une histoire  entre deux êtres que tout sépare  mais aussi celle des idées qui inervent la société de l’époque et qui vont déboucher sur la Révolution française.

   Avec beaucoup de finesse l’écrivaine sait redonner vie à cette période de l’histoire où les événements vont se précipiter avant de tourner à la tragédie nationale.  L’habileté d’Alexandra de Broca est de faire passer le lecteur par le prisme d’une grande passion à la française emportée par le tourbillon cataclysmique des années 1780-1790. Le coeur a ses raisons que la raison ignore mais nul ne peut échapper aux lois de l’histoire. “La soeur du Roi” nous entraine des jardins de Versailles jusqu’aux rues d’un Paris qui s’enflamme en passant par des lieux que l’on découvre avec beaucoup de plaisir. Une vraie réussite. Apolline SEGRAN    

Partager cette chronique:
Toutes Nos Chroniques
Rechercher par Auteur :