Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
UNE DEMI-COURONNE de Jo WALTON :

   Jo Walton est une écrivaine désormais largement reconnue et honorée au royaume de la SF et de la Fantaisy. “Morwenna” qui a été couronné par les prix Hugo et Nébula constitue un modèle du genre et s’inscrit aux confins de la SF et du merveilleux.  En cela Walton  est une autrice qui a renouvelé le genre grâce une inventivité qui ne se dément jamais… “Une demi-couronne” – qui clôt la trilogie du “Subtil changement” continue de réexaminer avec bonheur  le concept d’uchronie déjà largement exploré au XX eme siècle en en particulier par Philip K.Dick dans “Le maître du haut château” Rappelons que l’uchronie est un non temps, une scénario temporel et historique qui ne s’est pas réalisé mais qu’un écrivain peut nous proposer comme une hypothèse à explorer, le talent littéraire faisant le reste.

  Dans “Une demi-couronne” nous sommes  à Londres en 1960 et les aiguilles de l’histoire ont tourné  dans un sens très différent que celui auquel on pourrait s’attendre.  Près de dix ans ont passé depuis l’attentat déjoué contre Hitler  par Carmichael  qui fut un redoutable inspecteur de Scotland Yard. Depuis  notre policier a pris du galon et dirige désormais une redoutable police secrète  - Le Guet – destinée à juguler l’opposition et à traquer les juifs.  De son côté la jeune  Elvira quitte progressivement les limbes de l’enfance et de la naïveté et se forge une solide conscience  politique dans un pays qui fait étrangement pensé à ce qui se passa en France dans le milieu des années 40 :  rafles, arrestations arbitraires, brutalités policières envers  les minorités politiques et raciales.

   Le lecteur aurait bien retenu la conclusion de cette saga au terme de quelques tomes de plus tant le talent d’écriture de Walton laisse pantois.  La traduction de Florence Dolisi a largement contribué au succès de cette oeuvre profondément créative et finalement réaliste.   Les regards croisés de Carmichael et d’Elvira donne au récit une tonalité stéréophonique à la hauteur de ce que la Grande Bretagne a produit de mieux dans ce domaine.  De la très belle ouvrage à découvrir  aussi vite que possible. 

Archibald PLOOM

CULTURE-CHRONIQUE.COM encourage ses lecteurs à se rendre en librairie  afin de soutenir le réseau des librairies françaises. Vous pouvez aussi cliquer sur le logo "Lalibrairie.com", votre commande sera alors envoyée chez le libraire de votre choix. Enfin, hormis "Amazon", la plupart des librairies en ligne que nous vous proposons sont aussi des librairies de centre-ville que nous vous encourageons à découvrir. La santé du livre dépend de la santé des librairies. 

© Culture-Chronique --                                                

--  Les chroniques littéraires Culture-Chronique

--   S'inscrire à la Newletter        

--  Le twitter CULTURE CHRONIQUE 

 

Partager cette chronique:
Toutes Nos Chroniques
Rechercher par Auteur :