Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
GABRIELLE OU LE JARDIN RETROUVÉ de Stéphane JOUGLA :

     On avait déjà aimé “L’idée” le très beau premier roman de Stéphane Jougla qui avait été couronné  par le prix Méditerranée des lycéens.  Gabrielle ou le jardin retrouvé” confirme  un  authentique talent  d’écriture qui sait sonder la profondeur des êtres.  Gabrielle qui est au coeur de son récit  possède deux passions  : les livres  et les plantes… “Gabrielle distinguait ses amis en deux catégories: ceux des livres, qu’elle voyait à la bibliothèque ou au lycée et ceux des plantes, qu’elle rencontrait chez les pépiniéristes ou dans les foires aux plantes de la région.”  Martin son compagnon les  confond  tous, vieilles dames amoureuses de Marcel Proust ou des fougères arborescentes, créateur de jardins feng ou poètes du dimanche,  fleuristes aux mains calleuses, botanistes pensifs…

   La vie ne suit pas un cours forcément linéaire et un jour le destin vient frapper dramatiquement à la porte de Martin quand il apprend que Gabrielle a été fauchée par une voiture alors qu’elle se déplaçait à bicyclette.  Il s’abime alors dans un chagrin qui ne semble pas avoir de fond.  Martin refuse la réalité de cette disparition et va progressivement se construire un ilôt de bonheur, construit autour des deux passions de Gabrielle, dans un océan de peine.  Lui qui n’ouvrait jamais un livre va se mettre à dévorer roman après roman  et  parallèlement il se consacre à l’entretien  du jardin  de sa bien aimée.  Avec beaucoup d’habileté  Stéphane  Jougla  fait lentement glisser  le récit vers une robinsonnade  rédemptrice car le jeune homme se retranche de la société pour vivre en autarcie avec son souvenir.

   Tout aurait pu s’arrêter là mais Gabrielle avait un secret qu’elle n’avait pas révélé par amour.  Ce secret va permettre à Martin de faire des rencontres extraordinaires et lui permettre de retrouver un sens à son existence.  Stéphane Jougla  réussit avec  Gabrielle ou le jardin retrouvé” une magnifique célébration de ce qu’il y  a de plus complexe  dans l’humanité, une réflexion profonde sur l’identité et l’altérité  de chacun face au malheur.  Une belle leçon de vie.

Archibald PLOOM  

CULTURE-CHRONIQUE.COM encourage ses lecteurs à se rendre en librairie  afin de soutenir le réseau des librairies françaises. Vous pouvez aussi cliquer sur le logo "Lalibrairie.com", votre commande sera alors envoyée chez le libraire de votre choix. Enfin, hormis "Amazon", la plupart des librairies en ligne que nous vous proposons sont aussi des librairies de centre-ville que nous vous encourageons à découvrir. La santé du livre dépend de la santé des librairies. 

© Culture-Chronique --                                                

--  Les chroniques littéraires Culture-Chronique

--   S'inscrire à la Newletter        

--  Le twitter CULTURE CHRONIQUE 

Partager cette chronique:
Toutes Nos Chroniques
Rechercher par Auteur :