Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
DASSAULT de Claude CARLIER :

 Dassault est aujourd’hui l’un des plus grands groupes industriels français dont les succès aéronautiques, électroniques et informatiques ne se comptent plus.  Du père, Marcel, au fils, Serge, c’est une extraordinaire aventure industrielle qui s’est développée sur désormais plus d’un siècle. Ce type de trajectoire semble une évidence aux béotiens mais en vérité les choses ne sont jamais aussi simples. L’ouvrage éponyme de Claude Carlier, “Dassault”,  permet de faire le point sur  les différentes étapes d’un développement qui n’eut rien de linéaire mais permet aussi de découvrir une famille au destin exceptionnel.   

    Marcel Dassault s’est éteint le 22 janvier 1986 à 94 ans. Cet homme qui était né au XIXeme siècle aura tout connu d’un siècle qui sera celui de la révolution des airs. De l’avion de toile de la première guerre mondiale au Rafale qui sera son quatre-vingt-douzième prototype et qu’il inaugurera un an avant sa mort, Marcel Dassault était devenu le symbole d’une success story à la française.  La première vie de Marcel Bloch – il faut rappeler qu’il choisira de conserver son nom de résistant, Dassault, après la seconde guerre mondiale  - ingénieur aéronautique s’achève en 1945, après avoir été constructeur d’hélices et d’avions pendant la première guerre mondiale, puis commerçant en meubles d’art puis promoteur immobilier jusqu’en 1930 avant de revenir à l’aviation.  Il entre après la période tourmentée de la seconde guerre mondiale, à cinquante trois ans,  sous son nouveau patronyme, dans la période la plus prolifique de son existence. Il sera tour à tour et simultanément capitaine d’industrie, sénateur, député, patron de presse et s’intéressera avec passion, à la banque, la Bourse, l’architecture et la viticulture.  Personnalité totalement atypique il assurera d’une main de fer le développement de ses sociétés tout  surmontant toutes les difficultés qui se mirent en travers de son chemin.  

  Son fils Serge qui va lui succéder n’avait guère les faveurs des politiques du milieu des années 80, pourtant il va réussir à s’imposer au terme d’un bras de fer de plus de six mois après le décès de son père. Né en 1925, polytechnicien et ingénieur aéronautique comme son père, Serge Dassault est certes moins flamboyant que Marcel mais il tracera sa voie avec une détermination sans faille. Il sut faire prospérer la société d’aviation, mais aussi les autres sociétés du groupe Dassault, tout en faisant face à plusieurs crises : industrielles, politiques, judiciaires, médiatiques et familiales.

   Claude Carlier parvient à saisir en 400 pages une incroyable saga familiale où se conjuguent ambition, créativité et longévité. L’historien a su puiser dans les fonds d’archives nationaux et industriels pour retracer un siècle d’innovation, de défis,  de combats et de réussites à travers les portraits de deux hommes très différents qui contribuèrent chacun à leur manière à la réussite des sociétés qu’ils dirigèrent. 

Archibald PLOOM  

CULTURE-CHRONIQUE.COM encourage ses lecteurs à se rendre en librairie  afin de soutenir le réseau des librairies françaises. Vous pouvez aussi cliquer sur le logo "Lalibrairie.com", votre commande sera alors envoyée chez le libraire de votre choix. Enfin, hormis "Amazon", la plupart des librairies en ligne que nous vous proposons sont aussi des librairies de centre-ville que nous vous encourageons à découvrir. La santé du livre dépend de la santé des librairies. 

© Culture-Chronique --                                                

--  Les chroniques littéraires Culture-Chronique

--   S'inscrire à la Newletter        

--  Le twitter CULTURE CHRONIQUE  

Partager cette chronique:
Toutes Nos Chroniques
Rechercher par Auteur :