Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
LE LABYRINTHE D’UNE VIE d’Adam FOULDS :

    Il existe une piste littéraire risquée mais toujours riche en éléments narratifs :  écrire dans les creux de vies réellement vécues. C’est risqué en raison justement de la réalité autobiographique mais c’est une source d’inspiration parce que les vides et les questions sont toujours nombreux quand il s’agit de personnalités de premier plan. L’écrivain anglais Adam Foulds se livre à ce périlleux exercice dans son roman “Le labyrinthe  d’une vie”  avec un brio  qui  fait de cette oeuvre une belle surprise littéraire.  

    De quoi s’agit-il ?  Nous sommes en 1840 et John Clare à 47 ans.   Les succès littéraires de ses débuts s’éloignent à mesure que la dépression dévore son existence et son inspiration. Il décide de se faire interner  dans un asile comme on se réfugie  sur une île déserte pour échapper aux fantômes qui vous hantent.  Il faut rappeler que Clare ne se débarrassera jamais de cette dépression et qu’il mourra quelques années plus tard au Northampton General Lunatic Asylum.  A la même époque le jeune écrivain britannique Alfred Tennyson  s’installe dans un village de la banlieue de Londres non loin de l’asile où est interné Clare.   Celui qu’on surnommait le « poète paysan »  a laissé de l’autre côté des murs de l’asile  tout ce qu’il aime : la nature qu’il célébrait avec passion et les deux amours de sa vie : Mary, son amour de jeunesse, et Patty, son épouse.

   Adam Foulds avec une singulière maitrise du trait peint avec un incroyable soin du détail cette vie sur le fil qui fut d’un homme qui compta parmi les plus grands poètes britanniques. Il fallait qu’il fut poète lui même pour nous proposer le tableau  lumineux  d’une existence qui bascula souvent du côté des teintes les plus sombres. La traduction d’Antoine Casé  nous permet de découvrir un texte  d’une grande richesse narrative et métaphorique. On se laisse porter par cette œuvre inclassable qui constitue une très belle découverte littéraire et qui ravira les amoureux de belle littérature et de poésie.

Archibald PLOOM  

CULTURE-CHRONIQUE.COM encourage ses lecteurs à se rendre en librairie  afin de soutenir le réseau des librairies françaises. Vous pouvez aussi cliquer sur le logo "Lalibrairie.com", votre commande sera alors envoyée chez le libraire de votre choix. Enfin, hormis "Amazon", la plupart des librairies en ligne que nous vous proposons sont aussi des librairies de centre-ville que nous vous encourageons à découvrir. La santé du livre dépend de la santé des librairies. 

© Culture-Chronique --                                                

--  Les chroniques littéraires Culture-Chronique

--   S'inscrire à la Newletter        

--  Le twitter CULTURE CHRONIQUE  

 

Partager cette chronique:
Toutes Nos Chroniques
Rechercher par Auteur :