Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
L’AMI AMERICAIN – Washington contre de Gaulle 1940-1969 d’Eric BRANCA :

L’historien Eric Branca a choisi un titre bien ironique pour traiter des rapports qu’entretinrent les gouvernements américains et De Gaulle de 1940 jusqu’au jour où l’homme du 18 juin quitta définitivement le pouvoir.  Branca reprend avec minutie le fil de cette hostilité multiformes aux registres parfois inattendus – comme cette campagne de presse menée dans les années 1960 sous l’égide de la CIA pour convaincre l’opinion que l’Elysée était un repère d’espions soviétiques !  L’histoire de cette hostilité ne tient pas seulement à la haine personnelle que purent éprouver Franklin D. Roosevelt et, plus tard, un Lyndon Johnson pour l’homme du 18-Juin, en effet celui-ci incarnait d’abord un obstacle à la politique que les Etats-Unis  avaient imaginée pour l’Europe au sortir de la guerre.  Dès 1940 les américains vont tenter de placer  De Gaulle en dehors du jeu. A ce titre Branca rapporte que l’influence de certains hauts fonctionnaires français n’est pas étrangère  à cette situation. En fait, L’Amérique ne comprendra vraiment de Gaulle  qu’avec le président Richard Nixon et son secrétaire d’Etat Henry Kissinger dont l’admiration pour le président français  sera aussi profonde qu’immédiate, mais déjà trop tardive. 

   L’historien rappelle avec raison que depuis l’origine du conflit franco-américain ce sont les Etats-Unis qui, ont toujours mis  le feu à la plaine, pour peu que la France tînt un langage conforme à ce qu’elle tenait pour ses intérêts.  L’ouvrage au delà de la personnalité de de Gaulle s’intéresse aux rapports des gouvernants français  et américains jusqu’à François  Hollande. Financement du FLN algérien, concours prêté à l’OAS, espionnage nucléaire, corruption d’une partie de la classe politique française, enrôlement d’Hollywood dans une croisade antigaulliste, Eric Branca reprend les grands épisodes qui émaillèrent  les rapports tumultueux  de  deux puissances  dont l’une dut beaucoup au caractère  inflexible d’un seul homme dont les successeurs se montrèrent plus conciliants avec la première puissance mondiale. Un itinéraire historique  parfaitement balisé  par un fin connaisseur de cette période.  Indubitablement un ouvrage de référence.

Hugues DE SINGLY

CULTURE-CHRONIQUE.COM encourage ses lecteurs à se rendre en librairie  afin de soutenir le réseau des librairies françaises. Vous pouvez aussi cliquer sur le logo "Lalibrairie.com", votre commande sera alors envoyée chez le libraire de votre choix. Enfin, hormis "Amazon", la plupart des librairies en ligne que nous vous proposons sont aussi des librairies de centre-ville que nous vous encourageons à découvrir. La santé du livre dépend de la santé des librairies. 

© Culture-Chronique --                                                

--  Les chroniques littéraires Culture-Chronique

--   S'inscrire à la Newletter        

 

--  Le twitter CULTURE CHRONIQUE   

Partager cette chronique:
Toutes Nos Chroniques
Rechercher par Auteur :