Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
LE 4 SEPTEMBRE 1870 – L’INVENTION DE LA REPUBLIQUE de Pierre CORNU-GENTILLE :

L’Histoire a ses dates, certaines sont très célèbres – qui ignore ce que représente le 14 juillet pour un français où le 4 du même mois pour un américain -  mais d’autres dates  sont vouées aux placards poussiéreux de l’oubli alors même qu'elles sont absolument capitales sur un plan politique ou diplomatique.  Ainsi peu connaissent le 4 septembre 1870, jour crucial où débuta la IIIeme République.  L’historien Pierre Cornut-Gentille  nous propose dans son ouvrage “ Le 4 septembre 1870 – L’invention  de la République” une chronologie  heure par heure de cet événement ainsi qu’une géographie précise des lieux où se prirent les décisions qui conduisirent  à la naissance  de ce qui reste encore aujourd’hui la république la plus longue que la France a connu.  Bizarrement le 4 septembre 1870 est à la fois un événement fondateur et un événement spectacle. Pourtant il ne s’est pas inscrit dans la mémoire collective et c'est cet oubli que souhaite réparer l’historien à travers l’ambitieux projet de reprendre  point par point la successions des faits qui émaillèrent cette journée cruciale quarante huit heures après la déroute de Sedan qui allait précipiter  la chute de l’Empire. Tout se déroule évidemment à Paris en des lieux emblématiques ; alors que les Tuileries sont désertées le Palais-Bourbon est envahi et le ministère de l’Intérieur est au bord de l’implosion.    En quelques heures la déchéance de l’empereur est votée, un gouvernement de défense nationale est constitué et la République est proclamée dans une agitation digne des journées de 1789.   On appréciera  aussi la galerie de portraits que nous propose l’historien au coeur  de l’événement  : Palikao, le ministre de la guerre qui brille par sa stupidité, le vieil orléaniste, Thiers, qui attend son heure,  le général Trochu qui préside le nouveau gouvernement, les républicains de 1848, Grévy et Crémieux  et la jeune garde républicaine qui oscille entre prudence : Favre, Ferry, Picard et énergie : Gambetta.

Ce “4 septembre” est un petit bijou d’analyse historique qui fera le bonheur de tous ceux qui voudront comprendre comment notre pays devint définitivement républicain. 

Hugues DE SINGLY  

CULTURE-CHRONIQUE.COM encourage ses lecteurs à se rendre en librairie  afin de soutenir le réseau des librairies françaises. Vous pouvez aussi cliquer sur le logo "Lalibrairie.com", votre commande sera alors envoyée chez le libraire de votre choix. Enfin, hormis "Amazon", la plupart des librairies en ligne que nous vous proposons sont aussi des librairies de centre-ville que nous vous encourageons à découvrir. La santé du livre dépend de la santé des librairies. 

© Culture-Chronique --                                                

--  Les chroniques littéraires Culture-Chronique

--   S'inscrire à la Newletter        

--  Le twitter CULTURE CHRONIQUE 

Partager cette chronique:
Toutes Nos Chroniques
Rechercher par Auteur :