Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
NE FAIS CONFIANCE A PERSONNE de Paul CLEAVE :

    Ecrire des thrillers n’a rien d’une sinécure.  Il faut constamment innover de peur de perdre des lecteurs toujours avides de nouveautés et qui se montrent à peu près aussi impitoyables avec les écrivains que les assassins qu’ils inventent pour les satisfaire.  Non vraiment, il n’y a pas là matière à encourager des vocations dans  un secteur littéraire hyper concurrentiel et où les carrières  peuvent tourner à la catastrophe après avoir connu une  ascension vertigineuse. Certains échappent cependant aux impitoyables purges qui ont lieu chaque année avec leur kyrielles d’impétrants  pressés d’en découdre et  leur  convois de condamnés au silence pour tirages trop faibles.  Parmi les survivants l’écrivain Néo-Zélandais, Paul Cleave, fait figure de grand ancien avec pas moins de six romans désormais publiés en France qui sont autant de succès de librairie.  La publication de “Ne fais confiance à personne” va d’ailleurs, par sa puissance narrative, de nouveau créer l’événement. A ce titre il faut rendre hommage au traducteur Fabrice Pointeau qui – en grand habitué de Cleave – sait traduire avec talent les atmosphères si particulières  de l’écrivain.

    Cette fois  le néo-zélandais nous propose une remarquable mise en abyme qui voit un écrivain, Jerry Grey,  spécialisé dans le thriller se soupçonner lui-même d’être un atroce assassin alors qu'il est traité pour un Alzheimer précoce.  La difficulté va inévitablement  se corser quand  la police  va de son côté  faire le parallèle entre certains crimes  du passé et les ouvrages de  notre auteur .  Comme chacun le sait “Le diable est dans les détails” et le pire serait évidemment que  Jerry Grey soit le diable en personne ! Cleave va jouer avec délice sur les creux de la mémoire de Jerry tout en nous entrainant dans les méandres d’une enquête de police pleine d’impasses et de rebondissements et comme souvent chez ce styliste du thriller la fin est bien pire que tout ce qu’on aurait pu imaginer.

Ne fais confiance à personne”  est l’oeuvre d’un écrivain en pleine maitrise de son art et constitue une marche supplémentaire sur le chemin d'une reconnaissance qui fera entrer Paul Cleave dans le panthéon des grands.

 

Archibald PLOOM  

 

CULTURE-CHRONIQUE.COM encourage ses lecteurs à se rendre en librairie  afin de soutenir le réseau des librairies françaises. Vous pouvez aussi cliquer sur le logo "Lalibrairie.com", votre commande sera alors envoyée chez le libraire de votre choix. Enfin, hormis "Amazon", la plupart des librairies en ligne que nous vous proposons sont aussi des librairies de centre-ville que nous vous encourageons à découvrir. La santé du livre dépend de la santé des librairies. 

© Culture-Chronique --                                                

--  Les chroniques littéraires Culture-Chronique

--   S'inscrire à la Newletter         

--  Le twitter CULTURE CHRONIQUE  

Partager cette chronique:
Toutes Nos Chroniques
Rechercher par Auteur :