Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
ENTRE DEUX MONDES d’Olivier NOREK :

    Olivier Norek  est devenu en quelques années un auteur au talent  reconnu par un lectorat qui ne cesse de s’étoffer.  Norek  a réussi avec  ses trois précédentes productions à toucher un large public qui va du spécialiste du genre noir à l’amatrice compulsive  de roman policier.  Norek sait construire une narration efficace sur fond de banlieue hyperréaliste – le 93 qu’il connait bien – et possède de surcroît un talent certain pour les chutes efficaces.  Des flics qui écrivent des polars il y en a eu mais  si vous ne possédez pas un sens profond du récit tout votre savoir ne vaut tripette. Norek a su tirer la quintessence de ce qu’il a appris de son métier pour en faire son miel, un miel noir  et sans espoir, un miel de ferraille et de balles perdues.  “Code 93”, “Territoires” et “Surtensions” ont tous reçu un accueil  unanime de la part de la critique et ont  été honorés de prix prestigieux.  Le petit dernier “Entre deux mondes” monte pourtant d’un cran dans le réalisme et la peinture sans concession d’une humanité prise au piège. Norek abandonne  son héros récurrent, le capitaine Coste, pour deux flics : Adam, le syrien, et Bastien, le français, qui vont se trouver embarqués dans une affaire bien de notre époque  sur une territoire dont on peut encore se demander s’il s’agit bien du sol français. 

   “Entre deux mondes”  démarre in medias res en Syrie, un pays où la vie des hommes flirte constamment entre des séances innommables de tortures, d’assassinats ou d’embuscades fatales.  Adam a réussi à exfiltrer sa femme Nora et sa fille Maya mais quand il les rejoint en France à l’endroit où elles doivent se trouver il n’y a personne.  Ses deux raisons de vivre ont disparu.  Reste que la zone de non-droit où elles l’avaient attendu n’est pas vraiment un lieu de villégiature.  On y trouve tout les damnés de la terres,  vivant d’expédients, loin très loin de respecter les lois du pays d’accueil et quand un assassin décide d’en faire son terrain de jeu, Adam en fait rapidement une affaire personnelle. Mais seul dans cette jungle sans foi ni loi il ne va pas tarder à avoir besoin d’aide…

  “Entre deux mondes” est un roman qui rebat les cartes du bien et du mal dans un univers où seule compte la survie.  Le personnage d’Adam est bouleversant et la réalité qu’il affronte nous rappelle que le pire est toujours possible mais qu’il se trouve toujours des hommes pour lui faire barrage.   Un roman fort, tendu,  mais plein d’humanité.

Archibald PLOOM  

CULTURE-CHRONIQUE.COM encourage ses lecteurs à se rendre en librairie  afin de soutenir le réseau des librairies françaises. Vous pouvez aussi cliquer sur le logo "Lalibrairie.com", votre commande sera alors envoyée chez le libraire de votre choix. Enfin, hormis "Amazon", la plupart des librairies en ligne que nous vous proposons sont aussi des librairies de centre-ville que nous vous encourageons à découvrir. La santé du livre dépend de la santé des librairies. 

© Culture-Chronique --                                                

--  Les chroniques littéraires Culture-Chronique

--   S'inscrire à la Newletter        

 

--  Le twitter CULTURE CHRONIQUE 

Partager cette chronique:
Toutes Nos Chroniques
Rechercher par Auteur :