Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
KARL MARX – HOMME DU XIX eme SIECLE de Jonathan SPERBER :

  Faire de l’histoire c’est d’abord être capable de se hisser au-dessus de l’océan de clichés dans lequel baigne la mémoire des grands hommes.  L’historien américain Jonathan Sperber, de l’université du Missouri,  grand spécialiste du XIXeme siècle et plus particulièrement de l’Allemagne a démontré qu’il savait éviter les écueils d’une histoire influencée par les combats idéologiques du XXeme siècle.

   Dans son “Karl Marx”  Sperber  aborde la vie de l’idéologue allemand selon une méthode exigeante s’appuyant sur les archives complètes de Marx et Engels, juxtaposant le portrait d’un Karl Marx dans sa vie privée et celui de l’homme public.  Cette approche permet rapidement au lecteur de saisir la genèse de l’une des pensées les plus novatrices du XIXeme siècle.  Mais pour comprendre les idées de Marx, il ne suffit pas d’en connaître le contexte intellectuel, il est également nécessaire de les considérer dans le cadre plus général de sa vie.  Cette biographie examine en détail, sa vie privée : sa famille, sa formation et son éducation, comment il courtisa et épousa Jenny  von Wesphalen, ses relations avec ses enfants, ses amitiés et ses inimitiés, ses problèmes financiers chroniques. Elle décrit aussi la face publique de Marx : son oeuvre considérable de journaliste, ses activités politiques pendant et après la révolution de 1848- 1849, ainsi que son rôle dans la création et la dissolution de l’Association internationale des travailleurs, dite “Première internationale”. Le portrait se construit  à partir de la synthèse de sa vie privée, de ses actions publiques et de ses constructions intellectuelles.

   L’ouvrage constitue aussi une mine de renseignements sur ceux qui firent partie de l’entourage de Marx : l’ami loyal de Marx, Friedrich Engels, son épouse, l’amour de sa vie,  Jenny von Wesphalen,   ses parents,  Henriette et Heinrich Marx, ses filles, Jenny, Laura et Eleonor, ses rivaux, Moses Hess, Ferdinand Lassalle, Willich et Liebknecht.  Au final une remarquable galerie de portraits qui replace avec réalisme Marx dans son environnement et où Jonathan Sperber démontre que Marx est plus à rapprocher de Robespierre que des communistes du XXeme siècle.  Un travail impressionnant aux conclusions passionnantes. 

Hugues DE SINGLY  

CULTURE-CHRONIQUE.COM encourage ses lecteurs à se rendre en librairie  afin de soutenir le réseau des librairies françaises. Vous pouvez aussi cliquer sur le logo "Lalibrairie.com", votre commande sera alors envoyée chez le libraire de votre choix. Enfin, hormis "Amazon", la plupart des librairies en ligne que nous vous proposons sont aussi des librairies de centre-ville que nous vous encourageons à découvrir. La santé du livre dépend de la santé des librairies. 

© Culture-Chronique --                                                

--  Les chroniques littéraires Culture-Chronique

--   S'inscrire à la Newletter        

 

--  Le twitter CULTURE CHRONIQUE

Partager cette chronique:
Culture
Rechercher par Auteur :