Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
LA FEMME QUI MENT d'Hervé BEL :

Sophie a la quarantaine et partage sa vie avec Alain, papa d'un grand garçon qu'il ne voit à son grand regret quasiment plus.

Elle habite Paris et emprunte chaque jour le RER pour se rendre à La Défense, ce quartier d’affaires qui désormais la terrorise.

Proche du burn-out, elle se conditionne chaque matin pour rejoindre son bureau avec une incontrôlable angoisse qui l'oppresse viscéralement.

Elle ne se sent plus capable d'assurer ce qu'on lui demande professionnellement et supporte de moins en moins ce rythme infernal de travail qu'on lui impose.

Le modernisme n'étant pas trop sa tasse de thé, elle a tout fait au fil des années pour le contourner, et cela commence à sérieusement la rattraper. Consciente de ses lacunes, lasse, de plus en plus tiraillée par son supérieur et surtout à bout d'arguments qui pourraient la sortir du gouffre dans lequel elle s'enfonce chaque jour un peu plus, elle ment et annonce à son patron qu'elle attend un enfant.

Un tout premier enfant à 43 ans.

A l’annonce de cette nouvelle inattendue, son chef est désormais aux petits soins pour elle. Sophie se sent soulagée et se voit allégée d'une charge de travail qu'elle souhaitait justement à tout prix éviter. La vie commence alors à lui être en apparence un peu plus douce et beaucoup moins stressante.

Comme un mensonge n'arrive jamais seul, lorsqu'elle annonce sa pseudo-grossesse à son conjoint, celui-ci pense aussitôt qu'elle l'a trompé.

Car Alain lui cache depuis le tout début de leur relation qu'il ne peut justement plus avoir d'enfant. Elle en souhaitait tellement un qu'il a eu peur qu'elle le quitte s'il lui disait la vérité.

Enlisés et prisonniers de tous ces mensonges, commence alors une descente aux enfers pour Sophie et Alain.

Réussiront-ils à reprendre pied et à s'avouer leurs mensonges respectifs ? Leur amour résistera-t-il à ce cataclysme pour ainsi grandir encore et se renforcer ?

Hervé Bel dans «La femme qui ment » s’immisce dans la vie d'une femme épuisée, tourmentée, blessée et parfois blessante qui s'interroge sur le sens et les aspects de sa vie professionnelle et personnelle et ce désir de maternité qui a grandi au fil du temps et qui devient obsessionnel.

On partage le quotidien, les frustrations, les préoccupations et la profonde tristesse de cette quadra que La Défense a rendu sans défenses, au point de l'anesthésier en l'empêchant de continuer à s'épanouir. Après s'être créé des objectifs qu'elle n'a pas pu accomplir au fil des années de manière positive, elle voit désormais son avenir figé et sans saveur et en goûte désormais le côté obscur.

L’auteur analyse le monde du travail et l’évoque de manière corrosive : « Le travail est important, il occupe. On travaille comme l'on fait des enfants , pour échapper à soi-même et remplir le temps dont on ne sait trop quoi faire » .

Il pose aussi un regard pénétrant et mordant sur le temps qui passe et qui agit sur le corps et l'esprit en provoquant d'intenses bouleversements.

Le style est incisif, piquant, serti de véracité et efficient. Hervé Bel appuie là où ça fait mal avec beaucoup de réalisme et de sensibilité, ce qui fait de « La femme qui ment » un roman actuel finalement optimiste qui ne laisse pas indifférent.

 

Lis ZABELLE  

 

CULTURE-CHRONIQUE.COM encourage ses lecteurs à se rendre en librairie  afin de soutenir le réseau des librairies françaises. Vous pouvez aussi cliquer sur le logo "Lalibrairie.com", votre commande sera alors envoyée chez le libraire de votre choix. Enfin, hormis "Amazon", la plupart des librairies en ligne que nous vous proposons sont aussi des librairies de centre-ville que nous vous encourageons à découvrir. La santé du livre dépend de la santé des librairies. 

© Culture-Chronique --                                                

--  Les chroniques littéraires Culture-Chronique

--   S'inscrire à la Newletter        

 

--  Le twitter CULTURE CHRONIQUE  

Partager cette chronique:
Littérature
Rechercher par Auteur :