Partager cette chronique:
La librairie.com Amazon Babelio Decitre Fnac Nolim Sauramps Mollat La Procure Ombres blanches
ALAIN OU LA DEMOCRATIE DE L’INDIVIDU de Jérome PERRIER :

  Quel beau livre que cet “Alain” de Jérôme Perrier !  Un ouvrage indispensable en vérité tant l’influence de ce penseur citoyen, qui fut pour son époque une conscience et un guide, a été importante. Pourtant aujourd’hui Alain est rejeté dans la catégorie des philosophes pour classe terminale comme le fut à son époque Albert Camus.  C’est regrettable car la pensée d’Alain est en vérité une mystique de la liberté ce que Perrier  pointe avec acuité. Alain considère en effet que la liberté est l’élément essentiel qui distingue l’homme de l’animal, et que cette liberté consiste fondamentalement à tenter de s’arracher à la pente du déterminisme par un acte de volonté et de résistance. Pour lui le champ du libre arbitre n’avait pas été suffisamment exploré.  Il écrit “… il faut donc toujours, sans se préoccuper de la limite, se gouverner soi-même le mieux qu’on peut.”

  Evidemment il y a du Montaigne chez Alain. Comme le souligne Perrier son style était très littéraire et il fuyait la forme systématiquement tout en incarnant une pensée obsédée par la cohérence et le mouvement. Sa pensée fut, à ce titre, l’une des plus puissantes de la démocratie libérale depuis Benjamin Constant. La grande force d’Alain est précisément qu’il donne une définition de la démocratie tout à fait originale et qui s’avère parfaitement compatible avec la préservation des libertés et des droits individuels.  Il conçoit la démocratie, non pas comme l’exaltation de la volonté générale, mais comme l’affirmation d’un contrôle permanent des gouvernants par les gouvernés.

   Jérome Perrier utilise la jolie formule “d’un Montaigne requis par la politique” pour caractériser Alain.  Et pour cause les fameux “Propos” – pas moins de cinq mille - du philosophe sont une source inextinguible de réflexion et d’approfondissement de la pensée démocratique. Comme Montaigne Alain ne propose pas un système mais plutôt une pensée dynamique qui forme finalement  un système cohérent.

Le travail de Jérome Perrier permettra à beaucoup de découvrir  une oeuvre dont on peut s’étonner qu’elle ne soit pas plus souvent  citée alors même que notre époque devrait la réclamer parce qu’elle en a grand besoin. Perrier nous donne envie d’entreprendre ce voyage au long cours dans la pensée alinienne. Un voyage nécessaire et important en compagnie d’un homme qui ne cessa jamais de penser en citoyen.

 

 Archibald PLOOM

 

CULTURE-CHRONIQUE.COM encourage ses lecteurs à se rendre en librairie  afin de soutenir le réseau des librairies françaises. Vous pouvez aussi cliquer sur le logo "Lalibrairie.com", votre commande sera alors envoyée chez le libraire de votre choix. Enfin, hormis "Amazon", la plupart des librairies en ligne que nous vous proposons sont aussi des librairies de centre-ville que nous vous encourageons à découvrir. La santé du livre dépend de la santé des librairies. 

Partager cette chronique:
Toutes Nos Chroniques
Rechercher par Auteur :